Kobe, Jordan, LeBron ou King : les 12 meilleurs NBA Christmas Games all-time

Kobe, Jordan, LeBron ou King : les 12 meilleurs NBA Christmas Games all-time

En ce 25 décembre, célébrons Kobe, Jordan ou LeBron et les 12 meilleurs Christmas Games que la NBA nous a offerts dans sa riche histoire.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Préc.1 / 7Suiv.

C'est Noël. De Michael Jordan à LeBron James, en passant par Kobe Bryant, Bernard King ou encore Scottie Pippen, tour d'horizon des meilleurs Christmas Games que la NBA nous a offerts.

1984 - Nets vs Knicks, le chef d’oeuvre vain de Bernard King

Les blessures l’ont empêché d’avoir une immense carrière et la reconnaissance éternelle du grand public. Mais Bernard King était bel et bien la plus grosse machine à scorer de la NBA à l’époque. Et pour cette affiche récurrente à l’époque pour les Christmas Games, le vrai King of New York est devenu totalement dingue. Incandescent.

Outre ses 7 rebonds et 4 passes, Bernard King a planté 60 pions à 19 sur 30 (et 22 sur 26 aux LF). La plus grosse performance all-time pour un match de Noël, et certainement le meilleur match jamais par un Knick. D’ailleurs, cette orgie constituait un record de points au Madison Square Garden qui a tenu près de 25 piges.

Une orgie qui n’aura pas suffi pour venir à bout des voisins du New Jersey. Notamment parce que les Nets avaient eux aussi un joueur fabuleux dont le grand public ne se souvient pas. Miné par des problèmes de drogue avant d’être banni de la ligue, Michael Ray Richardson a quand même réussi à participer à trois All-Star Games, choper un titre de meilleur passeur et trois de meilleurs intercepteurs. Et ce soir-là, ses 36 pts, 5 rbds, 4 pds et 4 steals ont empêché la plus belle perf lâchée un 25 décembre de se solder par une victoire (120-114).

 

2013 - Warriors vs Clippers, match fou

Les Golden State Warriors n’étaient qu’une future grande équipe en gestation. Steve Kerr n’était pas encore leur coach, puisqu’il succéderait à Mark Jackson l’intersaison suivante. Malgré la jeunesse de l’effectif des Warriors, ce match a probablement été l’un des Christmas Games les plus excitants et dingue de la décennie.

Les Splash Bros n’ont pas impressionné plus que ça (surtout Curry, auteur d’un 5 sur 17 compliqué), mais le match a été ultra serré. Les Warriors se sont imposés de justesse (103-105) grâce au craquage des deux grands bonhommes du soir en face. Blake Griffin (20, pts, 14 rbds) s’est fait éjecter après être rentré dans le jeu d’un Bout roublard à souhait. Puis sur les dernières secondes, Chris Paul (26 mots, 11 pds) perd la balle, la récupère en faisant un retour en zone non sifflé, et se fait très salement bâché par Klay Thompson sur le drive. Sur la remise en jeu suivante, Jamal Crawford a le ballon de la gagne, mais pressé à nouveau par Klay, est un peu court.

Pas forcément le premier auquel on passe puisqu’il n’y a pas eu de perf mémorable, mais certainement l’un des matches de Noël les plus dingues à suivre de ces dernières années.

Lire la suite
Préc.1 / 7Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest