105 Denver Nuggets DEN
102 Dallas Mavericks DAL
118 Portland Trail Blazers POR
111 Phoenix Suns PHO
113 Boston Celtics BOS
116 New Orleans Pelicans NOP
108 Orlando Magic ORL
102 Minnesota Timberwolves MIN

Un scout ne voit pas Porzingis comme un franchise player

BasketSessionPar BasketSession Publié

Pour le scout en question, Kristaps Porzingis a plus de Pau Gasol que de Dirk Nowitzki en lui. Ce qui serait évidemment tout de même un superbe accomplissement.

Quand Kristaps Porzingis a fait ses débuts en NBA, les recruteurs les plus élogieux l'ont qualifié de mix entre Pau Gasol et Dirk Nowitzki. Deux des plus grandes légendes européennes à avoir foulé un parquet US. Si les deux comparaisons sont flatteuses, notons tout de même que l'un d'entre eux a la particularité d'avoir été élu MVP et MVP des finales. Indice : c'est un Allemand. En effet, si les deux sont des All-Stars et des champions NBA, seul Nowitzki a vraiment atteint le plateau sacré de superstar. Alors, quelle voie suivra KP ?

Les rapprochements avec le franchise player des Dallas Mavericks ont été nombreux depuis deux ans. Ce dernier a pris le Letton sous son aile et il est toujours admiratif de la star montante des New York Knicks. La franchise de Manhattan n'a d'ailleurs pas hésité à lui filer les clés pour sa troisième saison dans la ligue. Carmelo Anthony a été envoyé voir ailleurs. Cette équipe, c'est maintenant celle de Kristaps Porzingis. Et pour Tim Shea, un ancien scout européen interrogé par le New York Post, c'est une erreur.

"Au mieux, Kristaps Porzingis est un All-Star comme Pau Gasol et un superbe complément à une superstar NBA. Est-ce qu'il est talentueux ? Oui. Mais ce n'est pas un franchise player."

Son avis est partagé par d'autres recruteurs.

"Ce serait idiot de penser que KP va les mener au Graal par lui-même", ajoute un autre scout.

Le timing de l'article du Post n'est pas innocent. Kristaps Porzingis a récemment avoué qu'il était épuisé alors a à peine joué trente matches. Les médias new-yorkais ont pour coutume de descendre leurs propres champions à chaque coup dur. Et les Knicks sont justement en difficulté. En tant que chef de file, le Letton est donc le premier à prendre. Mais ce serait tout aussi idiot de ne pas au moins essayer de miser le pactole sur un joueur de 22 ans avec un tel potentiel. Il ne sera peut-être jamais Dirk ou Pau. Mais ça vaut le coup de tenter.