114 DET
120 MIN
116 BOS
106 DAL
116 NOP
122 HOU
109 SAS
113 MEM
108 GSW
122 UTA
98 LAC
88 TOR

Kyrie Irving, entre magie et frustration

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Kyrie Irving a marqué les esprits en claquant 50 points pour son premier match avec les Nets. Une première incroyable, mais qui aurait pu être légendaire.

Tout semblait réuni pour que la première de Kyrie Irving sous le maillot des Brooklyn Nets reste dans les mémoires. Le meneur All-Star a pour la première fois de sa carrière choisi sa destination et cette rencontre face aux Minnesota Timberwolves, la nuit dernière, avait quelque chose d'un retour à la maison. Irving a grandi dans le New Jersey, mais beaucoup de ses souvenirs d'enfance et de ceux de sa famille sont liés à New York. Petit, le futur All-Star et champion NBA suivait particulièrement les Nets, qui jouaient à Newark, à un quart d'heure de voiture de West Orange, où où il résidait. Son père Drederick, qui a élevé Kyrie et sa soeur seul après le décès brutal de sa femme, était lui en route pour le travail, à quelques mètres du World Trade Center, le 11 septembre 2001. Asia, l'aînée de la famille, gère son entreprise de mode à cheval entre New York et le New Jersey. Il était finalement assez logique que Kyrie Irving atterrisse à un moment de sa carrière à Brooklyn ou à New York. Mais revenons en à cette première.

A deux doigts d'un game winner culte

Les Nets ont perdu en prolongation. C'est fâcheux, mais le public du Barclays Center a au moins pu constater que "Uncle Drew" était parfaitement prêt à prendre le jeu à son compte et le leadership pendant un an, jusqu'au retour de blessure de Kevin Durant. Sur le parquet (magnifique d'ailleurs), on n'a vu que lui pendant les quatre quart-temps et la prolongation. Dans son style flashy et insaisissable, Kyrie Irving a marqué 50 points, 7 passes, 8 rebonds, avec 7 paniers à 3 points et un différentiel +/- de +18. Il est devenu, au passage, le cinquième joueur dans l'histoire de la NBA à inscrire au moins 50 points dans un match d'ouverture. Avant lui, seuls Wilt Chamberlain (56 pts), Elgin Baylor (52 pts), Michael Jordan deux fois (50 et 54 pts) et Anthony Davis (50 pts) avaient réussi cette performance.

Dès son premier panier, sur un shoot en tête de raquette, le Barclays Center a vrombi. L'ambiance aurait été indescriptible si son shoot au buzzer en prolongation après un incroyable numéro de funambule, avait fait mouche et permis à Brooklyn de l'emporter.

"C'était incroyable de pouvoir débuter ici. Ça fait plusieurs mois qu'on attendait ça et qu'on rodait nos systèmes avec les gars. On voulait commencer ce voyage tous ensemble. Evidemment, on aurait aimé gagner. Mais on aura une autre chance vendredi. C'est un groupe nouveau, il nous manque du monde. Mes 50 points ? Le boulot n'a pas été terminé, donc c'est juste un nombre parmi d'autres. C'est une performance qui peut avoir de la valeur, mais pas vraiment quand tu ne gagnes pas le match", a expliqué Kyrie Irving dans des propos captés par ESPN.

Il y a encore du boulot pour que Brooklyn ne soit pas dépendant des exploits de sa nouvelle star. L'entente avec Caris LeVert au sein du backcourt est à peaufiner. L'intensité défensive, problématique par instants cette nuit, doit être aussi revue à la hausse pour la venue des Knicks vendredi. Kyrie Irving a en tout cas répondu à ceux qui pensaient le voir en dilettante ou fuir ses responsabilités comme il a admis l'avoir un peu fait à Boston.

Les 50 points de Kyrie Irving vs Minnesota