Trois superstars et un Kyrie Irving clutch pour résister à Adebayo

Trois superstars et un Kyrie Irving clutch pour résister à Adebayo

Bam Adebayo a sorti le match de sa vie mais Kyrie Irving, KD et Harden ont finalement décroché leur première victoire ensemble.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Kyrie Irving voulait le maillot « City » rose et bleu du Miami Heat. Celui de Bam Adebayo. Histoire de féliciter la jeune superstar, auteur d’une performance époustouflante hier soir. Mais les agents de la salle a stoppé « Uncle Drew » au milieu de terrain, protocole NBA oblige. Les joueurs n’ont plus le droit de se parler – pour lutter contre le COVID – après s’être affrontés pendant quarante minutes auparavant.

La sécurité était bien la seule à réussir à arrêter le meneur des Brooklyn Nets en fin de soirée. Parce que quelques minutes auparavant, il faisait des misères à la défense floridienne. Un sursaut nécessaire pour éviter une troisième défaite consécutive du nouveau « Big Three » majeur de la NBA. Irving, Kevin Durant et James Harden n’avaient pas encore gagné ensemble. C’est désormais chose faite après leur succès cette nuit (128-124).

CQFR : Anthony Davis rayonne chez lui, le trio des Nets gâche le carton de BAM

Le premier donc. Sans doute pas le dernier. Les Nets ont plutôt produit du très bon basket et ils comptaient même 18 points en cours de jeu. Mais ils se sont relâchés et ils ont subi le retour du Heat, mené par un Bam Adebayo au sommet de son art. Le jeune All-Star a battu son record personnel avec 41 points (14 sur 20 aux tirs), 5 rebonds et 9 passes décisives. Et c’est quand Miami est revenu à un petit point de Brooklyn que Kyrie Irving s’est déchaîné.

« Je l'ai toujours dit au cours de ma carrière : quand on arrive à ce stade, il faut resserrer la défense. J'ai le sentiment que c'est ce que l'on a fait », remarque l'intéressé.

En réalité, faire des stops n'est clairement pas la spécialité de ce groupe jusqu'à présent. Les New-yorkais s'en sont surtout remis à leur talent offensif et particulièrement celui de leur meneur. Il a marqué 12 de ses 28 points dans les six dernières minutes pour permettre aux siens de l’emporter. Il a aussi capté 6 rebonds et délivré 7 passes décisives. KD a ajouté 31 points. Harden compilait lui 12 points, 7 rebonds et 11 caviars en ne prenant que 8 tirs (2 réussis). Mais il tenait à rester positif.

« Ça fait du bien de ne pas avoir à scorer trop de points. Je peux me contenter d’être un playmaker, impliquer les autres, et prendre mes tirs quand la situation l’exige », note le barbu.

Pour l’instant, l’ancienne superstar des Houston Rockets se sacrifie au scoring. Mais hier soir, ça a marché. Même si les Nets ont encore encaissé plus de 120 points tout en s’arrachant pour gagner.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest