Kyrie Irving persiste, signe et traite les médias de « pions »

Kyrie Irving n'a pas paru bouleversé par l'amende qu'il a reçue pour avoir refusé de parler aux médias. Le feuilleton ne fait que commencer.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kyrie Irving persiste, signe et traite les médias de « pions »

Kyrie Irving a l'air de vouloir garder sa ligne de conduite. Sanctionné d'une amende de 25 000 dollars pour ne pas s'être rendu disponible pour les sollicitations médiatiques ces derniers jours comme le prévoit son contrat, le meneur des Brooklyn Nets a réagi sur son compte Instagram.

Après avoir repris des déclarations de Malcolm X à son compte, le meneur des Brooklyn Nets a écrit :

"Je prie pour que l'argent de l'amende soit utilisé pour les communautés marginalisées dans le besoin, particulièrement dans l'état dans lequel se trouve notre monde. Je suis ici pour la paix, l'amour et la grandeur. Cessez de nous distraire, mon équipe et moi, et appréciez l'art. On fait les choses différemment ici. Je ne parle pas aux pions. Mon attention a plus de valeur que ça".

Kyrie Irving mis à l';amende, est-il prêt à payer des millions juste pour ne pas répondre aux médias ?

Les Nets ayant été eux aussi mis à l'amende dans l'opération, on peut se demander s'ils sont prêts à suivre Kyrie Irving dans sa démarche jusqu'au bout. Perdre plusieurs millions de dollars n'est déjà jamais très amusant, même pour un propriétaire richissime, mais par les temps actuels, il est probable que Joe Tsai et les autres actionnaires aient une petite discussion avec leur meneur.

Surtout quand Kyrie Irving a la possibilité de répondre au micro de manière parfaitement banale et ennuyeuse s'il trouve - et c'est son droit le plus strict - que les médias déforment ses propos. Quelque part, on peut même dire que le mot "pion" qu'il a utilisé pour décrire le rôle des médias en NBA, n'est pas complètement usurpé.

La ligue considère que tous les journalistes à qui elle donne des accès et des possibilités de relayer la parole des joueurs et de relater le quotidien du meilleur championnat de basket de la planète sont avant tout des vecteurs de promotion du produit. Ca ne devrait pas l'empêcher d'honorer cette clause qu'il a acceptée en signant son contrat de joueur professionnel, quand bien même ce serait pour répondre "Oui" ou "Non" à toutes les questions qui lui seront posées.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest