LaMelo Ball a-t-il fait exprès de bazarder ses interviews ?

En analysant la réflexion du paternel, très proche de LaMelo Ball, il n'est pas impossible que ce dernier ait saboté ses interviews avec les équipes du top 5

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Draft
LaMelo Ball a-t-il fait exprès de bazarder ses interviews ?

Cette Draft 2020 est un sacré mystère. Pour le moment, seul Anthony Edwards est pratiquement assuré de connaître sa place, soit la première. Encore qu'il n'est pas non plus certain de la destination puisque les Wolves ne seraient pas contre un échange. Derrière, c'est le fou total. James Wiseman, Deni Avdija, Tyrese Haliburton, Killian Hayes, LaMelo Ball, tous sont dans l'incertitude total.

Pour ce dernier, c'est encore une autre histoire. Son talent est connu de tous. Et il est indéniable qu'il fait partie des tous meilleurs de cette cuvée. Le problème est tout autre avec le petit dernier de Ball. En particulier l'entourage, notamment le paternel de qui il reste proche.

LaVar Ball, qu'on ne présente plus, a indiqué qu'il souhaitait que son fiston soit sélectionné dans uniquement deux franchises. Soit les New York Knicks, soit les Detroit Pistons. Dans les deux cas, aucun meneur de grand talent n'y est présent. On se dit donc que les dernières rumeurs peuvent donc être en lien avec cette décla du papa.

LaMelo Ball en mode glissade à la Draft ?

Ces fameuses rumeurs, qui proviennent de plusieurs sources locales, expliquaient que LaMelo Ball avait foiré ses interviews avec les franchises qu'il a rencontrées. Soit les Wolves et les Hornets, deux équipes du top 3. Il a également rendez-vous avec les Warriors la semaine prochaine. Dans le même temps, rien n'a filtré de Big Apple où il s'est également rendu.

Le but de la manoeuvre n'était-il pas de faire baisser sa cote afin de terminer dans une équipe qui a réellement besoin de lui ? Aux Knicks (8e choix) ou aux Pistons (7e choix), on lui fera tout de suite confiance. Dans toutes les franchise du top 6, il y aura quelqu'un pour lui barrer la route.

Cette Draft étant imprévisible, il peut tout aussi bien se faire trader (au cas où il soit sélectionné dans le top 6) et atterrir quelque part où il sera barré par la concurrence. Ce n'est évidemment qu'une spéculation mais à trois semaines de la Draft, ce serait une stratégie risqué. Mais payante ?

La mock-Draft 2020 de Basketsession

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest