LeBron : « Trump utilise le sport pour nous diviser »

BasketSessionPar BasketSession Publié

S'il y a bien des choses qu'on ne peut pas reprocher à LeBron James, c'est son implication dans la vie de son pays et ses prises de position. Pas si fréquent que ça chez les stars interplanétaires.

Invité sur CNN pour promouvoir son superbe projet d’école pour les gamins d’Akron, LeBron James en a profité pour discuter des problèmes raciaux et de la politique aux Etats-Unis. Et il n’a pas hésité à mettre une nouvelle fois en cause Donald Trump, qu’il a copieusement chargé ces derniers mois. Il l’avait notamment traité de « minable » (le terme était « bum », qui peut se traduire de différentes façons, mais qui est assez violent) quand le président américain avait annulé l’invitation adressée aux Golden State Warriors champions NBA, vexé que Stephen Curry ait fait savoir son envie de boycotter la traditionnelle visite à la Maison-Blanche.

Cette fois-ci, il l’a taclé pour sa tendance à mettre en avant la notion de race pour chercher à diviser les Américains. Et pour LeBron James, Donald Trump utilise le sport pour parvenir à ses fins.

Qu’il s’agisse de Stephen Curry et des Warriors, ou du cas Colin Kaepernick, qui le premier a mis un genou à terre pendant l’hymne pour ne pas « montrer de fierté envers le drapeau d’un pays qui opprime les noirs et les gens de couleur », LeBron James reproche à Donald Trump d’avoir utilisé de simples manifestations pacifiques de contestation comme des preuves d’une soi-disant décadence et atteinte aux valeurs américaines.

« Je ne peux pas m’asseoir et ne rien dire. (…)

« Ce que j’ai remarqué ces derniers mois, c’est qu’il utilise le sport pour nous diviser et c’est quelque chose qui me touche. Parce qu’avec le sport, c’est la première fois de ma vie que j’ai fréquenté quelqu’un de blanc. J’ai eu l’occasion de les voir et d’apprendre à les connaître, et ils ont eu l’opportunité d’apprendre à me connaître. Et nous sommes devenus de très bons amis, vous savez. Et je me suis dit ‘Oh, tout ça grâce au sport.’ Et le sport n’a jamais été quelque chose qui divise les gens, ça a toujours été quelque chose qui les rassemblait. »

On peut dire ce qu’on veut de LeBron James le basketteur, de ses choix, de son jeu, etc. Peu importe, les débats sans fin sur le sujet font partie intégrante du sport et en sont même, pour certains fans, la sève. Mais, entre ses prises de position contre Donald Trump ou ses actions concrètes comme l’école qu’il a bâtie pour les gamins d’Akron, on ne peut que s’incliner et reconnaître que c’est un homme de conviction. Combien parmi les plus grands athlètes de l'histoire - surtout dans les sports globalisés comme le basketball ou le football - ont eu le cran de s'exprimer et de s'engager ? Pas tant que ça...