L’idée folle de Van Gundy : Trader LeBron James

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

L’analyste Jeff Van Gundy pense que les Los Angeles Lakers ne doivent écarter aucune piste cet été, pas même un transfert de LeBron James.

C’était au moment où les rumeurs autour d’un éventuel transfert d’Anthony Davis battaient leur plein. Au détour d’une conversation au sein de la rédaction, nous avions plaisanté sur le fait que si les Los Angeles Lakers voulaient vraiment A.D., ils n’avaient qu’à envoyer LeBron James aux New Orleans Pelicans. C’était surtout pour délirer. Pas une idée sérieuse. Nous étions, comme beaucoup de passionnés, blasés par cette tentative d’escroquerie soudaine du clan Klutch Sports et nous aurions trouvé ça particulièrement ironique que les Angelenos cèdent le King – qui n’a pas de ‘no trade’ clause. Puis voilà, l’ironie, ça nous fait marrer. N’empêche, imaginez. Dans quatre ans, vous pensez qu’il est préférable d’avoir :

  1. a) Un LeBron James de 38 ans avec Anthony Davis
    b) Anthony Davis au sommet de son art avec Lonzo Ball, Kyle Kuzma et Brandon Ingram, tous plus mûrs après avoir engrangé quatre ans d’expérience

Bon avouez que ça fait au moins un peu réfléchir. Genre vingt bonnes secondes. Jeff Van Gundy est allé plus loin dans l’idée ce weekend. L’ancien coach NBA, analyste très pointilleux et très intéressant, a détaillé sa proposition lors du choc entre Boston et Los Angeles. Selon lui, les dirigeants californiens ne devraient exclure absolument AUCUN scénario. Et il pense même qu’un transfert de LeBron James ne serait pas si absurde.

https://twitter.com/ChampChong/status/1104559927542992896?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1104559927542992896&ref_url=http%3A%2F%2Fnba.nbcsports.com%2F2019%2F03%2F10%2Fshould-the-lakers-trade-lebron-james%2F

Il explique que si un transfert du King est le meilleur moyen de faire venir Kevin Durant ou Kawhi Leonard, alors les Lakers devraient songer à l’envoyer chez les voisins des Clippers. Bon. Bien sûr que ça n’arrivera pas. Essayons de comprendre Van Gundy. Ce qui ressort de cette saison, c’est que James est moins dominant. Déjà physiquement. Il était quasiment hors de forme cette saison – en comparaison à ses standards actuelles – avec un léger surpoids. Ce qui peut aussi expliquer sa première « longue » blessure (18 matches manqués). Il a déjà 34 ans et il en aura 35 la saison prochaine.

Durant est un meilleur joueur que lui aujourd’hui. Leonard est un meilleur « 2 way player ». Pour jouer le titre dans les trois ans à venir, c’est peut-être mieux d’avoir les deux (ou un des deux) que James. Mais aucun des deux ne souhaite s’associer avec le quadruple MVP. Parce qu’il occupe trop l’attention. Sur le terrain et en dehors. Plusieurs rapports ont déjà accentué le fait qu’aucune de ces deux superstars n’avaient envie de jouer avec LeBron.

Maintenant, est-ce qu’elles seraient forcément attirées par les Lakers si James n’était plus dans le paysage ? Transférer James renverrait une mauvaise image auprès du reste de la ligue, qui fait visiblement attention à comment les joueurs sont traités par les franchises. De plus, Leonard a l’air heureux à Toronto et Durant semble plus intéressé par New York que par Los Angeles. Ce serait donc un pari extrêmement risqué qui n’en vaut évidemment pas la chandelle.

De toute façon, tout le monde a compris que ça n’arrivera pas. Mais l’idée est là : LeBron James n’est plus le numéro un dans ce game.