111 CLE
133 ATL
100 DEN
98 GSW
120 OKC
131 SAC
115 LAC
112 HOU

LeBron et Lakers n’iront pas en playoffs selon deux GMs rivaux

BasketSessionPar BasketSession Publié

Si la Lakers Nation se félicite de la signature de LeBron James, certains sont sceptiques quant à leur chance d'aller en playoffs.

Avec la signature de LeBron James, les fans des Los Angeles Lakers se prennent logiquement à rêver. Kawhi Leonard évoluera cette saison aux Raptors et LA est prêt à attendre 2019 pour signer un autre big name. Mais le roster a d’ores et déjà de la gueule. Un dirigeant confiait même l’impatience de la franchise de voir jouer leur propre « death lineup », faisant référence au fameux « cinq de la mort » des Warriors.

« Nous sommes pressés de voir notre cinq de la mort avec Lonzo Ball, Josh Hart, Brandon Ingram, Kyle Kuzma et LeBron James. »

Si beaucoup pensent que, même si l’intersaison n’apportait aucune nouvelle arrivée, LeBron James et les Los Angeles Lakers ont de quoi être très compétitifs la saison prochaine, ce n’est pas le cas de tout le monde. Ainsi, Eric Pincus, de Bleacher Report, a discuté avec deux « exécutifs » de franchises NBA qui ne les voient pas atteindre les playoffs en l’état.

« Je ne pense pas que les Lakers feront les playoffs », assure le premier, membre du front-office d’une équipe de la conférence Ouest.

Le deuxième ne croit pas qu’un cinq small ball à la Warriors puisse amener les Los Angeles Lakers au succès. Pour lui, LeBron James ne peut tenir le rôle que tient Draymond Green dans le fameux Death Lineup :

« James est régulièrement en roue libre en défense ces dernières années. Maintenant il va terminer les matches en poste 5 pour les Lakers ? Draymond (Green) est la raison pour laquelle cela marche pour les Warriors. »

Avec leur noyau de jeunes talents, leur recrutement judicieux et LeBron James, les Los Angeles Lakers ont pourtant pas mal d'ingrédients pour construire un groupe capables d'atteindre les playoffs. Surtout que Magic Johnson aura toujours les assets suffisants pour apporter des modifications à la deadline de février si l'équipe est mal engagée.

En tout cas, des playoffs sans LBJ, ça ferait vraiment bizarre...