LeBron James a refusé 10 millions de dollars au lycée

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté Publié

Quand on est un talent aussi précoce que LeBron James, on reçoit de belles propositions dès le plus jeune âge. Le tout est de savoir dire non.

King James avait déjà du flair.

Dès l'époque du lycée, tout le monde du basket savait que LeBron James était un joueur unique. Le type de phénomène qui domine sa discipline pendant plus d'une décennie. Alors forcément, il a vu se multiplier les sollicitations alors qu'il était tout jeune.

Le King raconte cette anecdote assez folle qu'il a vécu lorsqu'il avait 18 ans. Alors au lycée Saint Vincent-Saint Mary, il a rencontré certains sponsors et notamment Paul Fireman, le CEO de Reebok, en 2003.

L'homme d'affaires a alors cherché à verrouiller James en termes de contrat. Juste pour l'inciter à ne pas parler avec d'autres marques comme Nike ou Adidas, il lui a proposé la coquette somme de 10 millions de dollars !

"J'ai voyagé depuis Akron, où notre loyer n'était que de 17 dollars par mois", raconte-t-il. " Et là, j'ai vu un chèque de 10 millions de dollars avec lequel je pouvais retourner au lycée le lendemain. J'allais en cours le lendemain matin ! Je me suis dit : oh mon dieu !"

Cependant, James a prouvé qu'il était déjà différent des autres gamins de sa génération. A la surprise générale, il a refusé l'argent et est rentré chez lui.

"Mais s'il était prêt à me donner 10 millions maintenant, qu'allait-il dire si Nike ou Adidas ne voulait pas me donner 20 ou 30  ? Je me suis dit que peut-être les avances d'argent n'étaient pas le plus important", a-t-il pensé.

Un choix qui s'est avéré au final payant. A peine arrivé en NBA, LeBron a signé avec Nike un premier contrat de 90 millions sur 7 ans. Récemment, il a paraphé un deal à vie...