Polémique : certaines équipes avantagées par la décision de la NBA concernant le coronavirus ?

Alors que certains états américains ont commencé à sortir du confinement, les franchises NBA qui y sont installés vont pouvoir rouvrir leur salle d'entraînement.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Polémique : certaines équipes avantagées par la décision de la NBA concernant le coronavirus ?

Le confinement n'est plus généralisé aux Etats-Unis. Certaines zones du pays ont décidé d'assouplir la réglementation ou d'en sortir pour relancer l'économie. Et ça a donc un impact sur la NBA. En effet, la ligue a donné l'autorisation aux franchises concernées d'accueillir leur joueur au sein des centres d'entraînement à partir du premier mai. Mais uniquement pour des workouts individuels et dans les villes et états qui relâchent leurs restrictions. C'est notamment le cas en Géorgie. Les Atlanta Hawks auront donc à nouveau accès à des paniers et à tous les équipements qui appartiennent à la franchise.

C'est d'ailleurs la situation en Géorgie qui a sans doute poussé la ligue à prendre cette décision. Des managers ont fait savoir à Adam Silver que certains de leurs joueurs voulaient aller à Atlanta pour s'entraîner. Les installations comme les clubs de gym et fitness centers y sont en effet ouverts. Et ils pensent logiquement qu'il serait moins risqué que leurs joueurs s'entraînent dans les installations de leur équipe plutôt que de se déplacer jusqu'à Atlanta.

Cette décision de la NBA est néanmoins controversée. Les joueurs appartenant à des villes ou des états qui maintiennent la quarantaine et/ou le confinement sont forcément désavantagés. Et perdraient du temps dans la préparation. Un nouveau déséquilibre après celui entre "riches" et "pauvres", ou du moins ceux qui ont (les moyens d'avoir) du matos à la maison et ceux qui n'en ont pas.

Du coup, afin qu'il n'y est pas de déséquilibre entre les différentes équipes en cas de reprise de la saison, la NBA réfléchit à une solution pour que les joueurs des zones toujours confinés puissent eux aussi participer à des séances solos.

Une franchise comme les Golden State Warriors a d'ores et déjà annoncé qu'elle ne ferait rien tant que le maire de San Francisco n'aura pas annoncé le déconfinement.

Notons aussi que la sortie partielle du confinement ne signifie pas qu'un retour de la NBA sera plus rapide. Adam Silver a rappelé qu'il y avait encore beaucoup de boulot à effectuer avant d'envisager une reprise du championnat. Avec notamment des solutions à trouver pour imaginer un nouveau format de playoffs.

Via ESPN

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest