Les Lakers coupent un champion 2020, un gros coup en préparation ?

Les Lakers sont un peu dans le creux de la vague et se préparent sans doute à renforcer leur effectif dans les jours qui viennent.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Lakers coupent un champion 2020, un gros coup en préparation ?

Pour la plupart des équipes, il n'y a pas le feu au lac après trois défaites de suite. Pour les Los Angeles Lakers, c'est toujours un peu particulier. Les champions en titre sont dans le dur depuis la blessure d'Anthony Davis pour un mois et ils n'ont pas l'intention de laisser les choses s'envenimer. Après leur défaite en prolongation contre Washington la nuit dernière, les Californiens n'ont pas perdu de temps et ont coupé Quinn Cook, membre de l'aventure dans la bulle de Disneyworld la saison passée. Un move qui en annonce évidemment au moins un autre.

Selon Shams Charania de The Athletic, si Rob Pelinka a pris la décision de se séparer de Cook, c'est pour permettre aux Lakers de disposer d'une meilleure force de frappe pour recruter dans les semaines qui arrivent. Jusque-là, L.A. n'avait pas la flexibilité salariale pour se montrer compétitifs sur des joueurs éventuellement libérés de leur contrat via un buy-out. Désormais, tout est possible ou presque.

Avec Anthony Davis sur le flanc, Frank Vogel est déplumé à l'intérieur et aucun des joueurs à sa disposition ne fait pour le moment le job au moins à moitié aussi bien que le cyborg "AD". On peut supposer que c'est de côté-là que les Lakers vont tenter d'aller dénicher une bonne affaire. Mais qui ?

CQFR : Gobert en block party, Washington enfonce les Lakers

Parmi les intérieurs susceptibles d'être coupés si aucun trade ne se matérialise pour eux, quelques noms ressortent :

  • DeMarcus Cousins, sur lequel les Rockets ne comptent plus et qui n'a pas de vraie valeur marchande à l'heure qu'il est. Dans le registre de ce qu'il faisait avec Golden State en 2019 et dans l'hypothèse où il ne connaisse pas de nouveau pépin physique, "Boogie" pourrait s'avérer très utile. Ce serait en plus l'occasion de porter pour de bon le maillot des Lakers après le rendez-vous manqué de 2020 à cause de sa grave blessure au genou;
  • Blake Griffin n'est plus dans les plans des Pistons non plus. Sa situation est un peu différente, puisqu'il dispose d'une player option pour la saison prochaine à hauteur de 38 millions de dollars et n'a absolument aucun intérêt à y renoncer. De plus, Griffin serait avant tout une plus-value en terme de playmaking, tant ses qualités autrefois dominantes au poste se sont étiolées en même temps que ses qualités athlétiques.
  • Andre Drummond est mis au placard par les Cavs depuis plusieurs jours. A quelques mois de la fin de son contrat, l'ancien All-Star peut être une prise intéressante pour plusieurs équipes compétitives, notamment les Lakers. Par contre, est-ce que c'est vraiment de ce profil dont les Purple and Gold ont besoin ?

Il est à peu près certain que les choses vont bouger prochainement pour les Lakers. Si la mauvaise dynamique se confirme, ce pourrait même être plus tôt que prévu. Un trade est également possible, mais on les imagine mal se séparer du contrat relativement doux de Kyle Kuzma ou de Talen Horton-Tucker pour un joueur proche de la fin de son contrat.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest