Kobe Bryant : « On ne doit pas se soucier du nombre de shoots que chacun prend »

La victoire face à Cleveland a mis fin à la série de six défaites consécutives mais les Lakers ont encore tout à prouver.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kobe Bryant : « On ne doit pas se soucier du nombre de shoots que chacun prend »
[caption id="attachment_108705" align="alignleft" width="300"] Pour Kobe Bryant la réussite des Lakers passera par le collectif.[/caption] Si la victoire face à Cleveland a permis aux Los Angeles Lakers de mettre fin à une série de six défaites consécutives en 2013, les hommes de Mike D'Antoni ont encore beaucoup de chemin à parcourir avant d'atteindre les playoffs en avril prochain. Tout d'abord car en face ce n'était que Cleveland et son bilan de 9 victoires et 29 défaites et ensuite parce que les Lakers, dans une très dense conférence Ouest, occupent la 11ème place avec un bilan négatif (16-21) à quatre matches de Portland actuellement 8ème avec 20 victoires pour 17 défaites. Mais au delà du bilan, les Lakers ont une multitude de problèmes à régler dans le jeu pour pouvoir récupérer ce huitième spot synonyme de playoffs. Ils affichent un 5-12 à l'extérieur cette saison alors qu'ils s’apprêtent à disputer 10 de leur 15 prochains matches on the road avec des rencontres notamment à Memphis, Brooklyn et Miami. Pour espérer s'en sortir, ils vont devoir sérieusement resserrer les boulons en défense après avoir encaissé plus de 100 points lors des dix derniers matches avant Cleveland. Et malgré la victoire face aux Cavs avec seulement 92 points encaissés, le fait que la franchise de l'Ohio affiche la deuxième plus mauvaise attaque de la ligue ne permet pas de lever les doutes sur la défense de Steve Nash et ses coéquipiers.
« Je ne veux pas en faire trop et dire 'Oh yeah nous sommes de retour' mais je ne veux pas non plus minimiser ce résultat. Je pense que nous avons réalisé qu'il fallait qu'on rattrape notre retard à présent. Nous avons assuré ce soir, nous avons été très professionnels et je pense que nous avons montré des progrès », a confié Nash à ESPN.
Des progrès en grande partie dus au retour de Dwight Howard qui s'est montré efficace des deux côtés du terrain en signant 22 points à 9 sur 11 au shoot et 14 rebonds. Pour le meneur canadien, Howard détient la clé pour changer le visage des Lakers en défense.
« Il est le point d'ancrage de l'équipe. Quand il joue avec énergie, quand il joue dur en défense, nous sommes une équipe différente. La seule façon pour nous d'arriver à faire ce que nous voulons c'est qu'il apporte cette présence défensive. »
Howard de son côté saluait la performance de l'ensemble de l'équipe en défense et, interrogé sur ce que Nash avait dit, il ne pouvait qu'aller dans la même direction que son meneur.
« C'est mon rôle des deux côtés du terrain. Je dois aider mes coéquipiers à être ouverts en attaque et être fort en défense, communiquer et aider les gars à se placer. Je comprends qu'ils ont besoin de moi sur le terrain, ils ont besoin que je me concentre chaque soir pour gagner. »
En attaque, les Lakers ont toujours le problème d'intégration de Pau Gasol à son retour à régler. Et même sans Gasol, le collectif n'est pas vraiment en place comme en témoignent les 22 ballons perdus face à Cleveland. C'est d'ailleurs sur le collectif que Kobe Bryant a mis l'accent après la rencontre.
« Nous devons juste prendre les matches les uns après les autres et penser au résultat final et au challenge qui nous attend. On ne doit pas se soucier du nombre de shoots que chacun prend, on doit jouer les uns pour les autres », explique-t-il.   « C'est vraiment la clé. Le problème quand vous jouez à Los Angeles c'est que l'attention des gens est concentrée sur les individus et, très souvent, ça peut se répercuter sur toute l'équipe. Tout le monde commence à ne penser qu'à lui. On ne peut pas jouer comme ça. On ne peut pas penser qu'à sa petite personne. On doit penser à ce que nous faisons en tant que groupe. »
Une déclaration qui ne manquera pas de faire bondir les nombreux détracteurs de Kobe Bryant. A voir maintenant s'il applique ce qu'il affirme à lui-même. La future réussite des Lakers en dépend certainement beaucoup.
Afficher les commentaires (43)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest