111 IND
85 OKC
98 PHI
97 CLE
117 MIA
108 DET
120 CHI
102 NYK
115 PHO
123 LAL
119 UTA
114 BKN
121 DEN
125 ATL

Magic démissionne, stupeur à L.A.

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Magic Johnson a décidé de quitter son poste de président des Los Angeles Lakers, lassé par les responsabilité et l'érosion de sa relation avec Jeanie Buss.

Magic Johnson n'est plus le président des Los Angeles Lakers. La légende californienne a pris tout le monde par surprise, Jeanie Buss y compris, lors d'une conférence de presse non programmée mercredi, avant le match contre Portland. Magic y a été cash et franc sur les raisons qui l'ont poussé à prendre cette décision abrupte, mais finalement pas si étonnante.

"Je vais démissionner de mon poste de président. Jeanie et moi, nous avons une relation si forte... Elle m'a donné les pleins pouvoirs pour faire tout ce que je voulais. Je l'aime, mais je m'amusais plus quand j'étais un grand frère et un ambassadeur. [...] . Je prenais plus de plaisir quand j'étais de l'autre côté. Là je n'en prends plus.  Je veux recommencer à prendre du plaisir et redevenir celui que j'étais avant d'accepter ce job. J'ai hâte de revenir à un rôle d'ambassadeur pour pouvoir interagir avec les joueurs. [...] Je ne peux plus complimenter ou conseiller un joueur sans que ce soit du tampering. Quand Ben Simmons m'a appelé, que l'on a fait ça dans les règles, on m'a fait passer pour le méchant. [...] Je me suis demandé ce que je faisais là".

Le cas de Luke Walton, nommé par Jeanie Buss et proche d'elle, a clairement pesé dans le choix de Magic Johnson, qui aurait changé de staff s'il était resté une saison de plus.

"Je ne voulais pas décevoir Jeanie. Mon départ, c'est la bonne chose à faire. Luke peut rester, entraîner comme il le souhaite. C'est un bon gars, je l'aime beaucoup même si nous avons des opinions différentes sur les choses".

Magic Johnson avait apparemment rencontré LeBron James, Rob Pelinka et Rich Paul dimanche, sans laisser d'indices sur une éventuelle démission dans les jours à venir. Selon Adrian Wojnarowski d'ESPN, l'ancien meneur n'était de toute façon pas à son aise dans ce rôle.

"Magic n'a jamais été complètement tourné vers ce job. Il voyageait souvent et n'était pas avec l'équipe. Ses heures au bureau étaient limitée. Il ne faisait pas beaucoup de scouting. Gérer une franchise NBA demande énormément de temps et d'énergie", a tweeté Woj.

Quid de l'avenir de Luke Walton, qui dispose encore de deux ans de contrat (seule la suivante est garantie) ? Jeanie Buss a simplement remercié Magic Johnson pour son travail sans évoquer la suite des opérations, mais ça ne devrait pas tarder...