Marcus Smart et Joel Embiid s’accusent de flopper : l’hôpital, la charité…

Quand deux gros spécialistes du flop, Marcus Smart et Joel Embiid, se plaignent du comportement de l'autre, c'est assez cocasse.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Marcus Smart et Joel Embiid s’accusent de flopper : l’hôpital, la charité…

On a beau trouver quelques beaux spécimens en NBA, des vrais golgoths, ça reste une ligue où les adultes aux standards hors normes aiment bien se jeter par moment. En rajouter à chaque contact. Voire en faire des tonnes. Marcus Smart est un spécialiste en la matière. Joel Embiid n’est pas mal non plus. Alors quand les deux s’accusent de faire les acteurs, c’est assez ironique.

« C’est dur quand on défend avec nos bras levés puis qu’il s’agite dans tous les sens et obtient la faute », confie l’arrière des Boston Celtics au sujet de son adversaire. « Si les rôles étaient inversés, je ferai pareil, je balancerai mes bras à chaque fois pour aller sur la ligne des lancers-francs. Ce n’est pas difficile de se mettre en rythme en allant 21 fois sur la ligne. »

Marcus Smart, le « joueur le plus important » des Celtics ?

Joel Embiid a effectivement tiré 21 lancers-francs hier soir (17 réussites). Soit un de plus que toute l’équipe des Celtics réunie. Mais c’est aussi parce le géant camerounais dominait dans la peinture. En tout cas, les propos de Marcus Smart l’ont fait rire.

« Il dit que j’en rajoute ? Come on… je suis sûr qu’il sait qui il est et qu’il sait comment il joue. Il fait ça tout le temps. Je ne pense pas que ce soit mon cas. »

Pour les départager, on serait d’avis de dire qu’ils ont tous les deux tendance à apprécier le flop. Petite preuve en images.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest