Michael Jordan suggère-t-il enfin qu’il est le GOAT ?

BasketSessionPar BasketSession Publié

Alors que Michael Jordan était toujours resté à l’écart du débat sur le meilleur joueur de l’histoire, le compte de sa marque affirme qu’il est le GOAT.

Il y a trois semaines, LeBron James expliquait que son titre en 2016 faisait de lui le plus grand joueur de tous les temps. Michael Jordan, lui, n’avait jamais voulu entrer dans la discussion. Jusqu’à cette nuit ? L’icône des Chicago Bulls a-t-elle changé d’avis ? En tout cas, le compte twitter de sa marque vient de relancer le débat sur le GOAT. Avec un simple emoji qui risque de faire couler beaucoup d’encre. Reste à savoir si MJ est l’auteur de ce twitt ou s’il s’agit plus sûrement du CM de Brand Jordan. Et, dans ce cas, si ce post est une initiative personnelle sans en référer au boss (ce qui serait presque une faute tant le sujet est brûlant) ou s’il avait son aval.

Petit retour en arrière. En 2009, MJ donnait une interview particulièrement intéressante à Michael Wilbon, dans laquelle il résumait sa position :

« Quand j'entends parler de ça, je fuis un peu la question parce que personne ne peut savoir. Je n'ai jamais eu la chance de jouer contre ces gars. J'aurais adoré pouvoir le faire. Si vous dites que je suis meilleur que ces gens-là, c'est votre opinion. J'accepte cet avis, mais si vous me le demandez, jamais je ne dirai que je suis le meilleur joueur de l’histoire », expliquait notamment Michael Jordan (vous pouvez retrouver ses propos dans leur intégralité ici).

Fin décembre 2018, LeBron James ne s’est pas embarrassé de ces questions. Le Laker assurait qu’il était devenu le plus grand joueur de l’histoire de la ligue grâce à la victoire des Cleveland Cavaliers sur les Golden State Warriors lors des Finales NBA 2016 :

« Cette victoire a fait de moi le plus grand joueur de tous les temps. C'est comme ça que je l'ai ressentie. J'étais en extase d'avoir gagné pour Cleveland après 52 ans sans titre pour la ville. Tout le monde m'a vu pleurer. Puis je me suis posé et je me suis dit : 'Ça a fait de toi le G.O.A.T.’ », déclarait-il.

Est-ce cette déclaration qui a poussé Michael Jordan à sortir de son devoir de réserve ? Est-ce son community manager qui a craqué de manière isolée (quand on lit le Jordan Rules de Sam Smith et qu'on voit comment il pouvait tyranniser ses équipiers, bon courage au CM si Jordan le convoque pour lui expliquer son mécontentement...) ? S'agit-il plutôt une stratégie de comm' bien pensée ? Dur à dire. En tout cas, toujours est-il que la marque de His Airness s’est fendu d’un twitt bien évidemment pas passé inaperçu.

Alors que Twitter demandait aux gens de se décrire en emoji, @Jumpman23 a posté un bouc. Un « goat », en anglais. Tout simplement :

Ce twitt n’a certes pas mis fin au débat. Mais en arrivant à suggérer qu'il est le plus grand sans le clamer directement comme l'a fait LeBron James, Michael Jordan a fait très fort en termes de comm'...