Michael Kidd-Gilchrist, le nouveau « Crash » ?

Estampillé fiasco après sa première saison dans la ligue, Michael Kidd-Gilchrist s'épanouit discrètement au sein d'une équipe en pleine bourre.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Michael Kidd-Gilchrist, le nouveau « Crash » ?
Michael Kidd-Gilchrist n'a que 20 ans. C'est bien pour cette raison que l'indulgence est de mise avec l'ancienne starlette universitaire de Kentucky. Car ses premiers pas dans la ligue ont rapidement convaincu le public qu'il serait frappé par la malédiction des numéros 2 de Draft, décevants (Stromile Swift, Darko Milicic, Marvin Williams, Michael Beasley, Hasheem Thabeet, Derrick Williams) ou retraités par la force des choses (Jay Williams). Il faut se faire à l'idée, "MKG" ne sera sans doute jamais un joueur de stats et les gens lui rappelleront durant toute sa carrière que des types comme Damian Lillard, Bradley Beal ou Andre Drummond auraient dû être draftés avant lui. Mais discrètement, alors que les Bobcats réussissent une excellente saison et participeront sauf cataclysme aux playoffs, le gamin est en train de gagner en assurance. Victime d'une fracture de la main gauche début décembre, l'ailier de Charlotte est revenu avec beaucoup d'aplomb dans le 5 de Steve Clifford. Sans briller par les chiffres, encore une fois, Kidd-Gilchrist affiche une intensité défensive et une énergie impressionnantes depuis son retour. Les deux dernières rencontres, remportées par les Bobcats, lui ont permis de briller dans un rôle à la Gerald Wallace, dernier joueur à avoir participé au All-Star Game alors qu'il portait le maillot de la franchise. Comme "Crash" lorsqu'il était au sommet de sa forme, "MKG" avale les kilomètres et enchaîne les débauches de jus des deux côtés du terrain sans se soucier de sa fatigue ou d'une éventuelle collision avec l'adversaire. Déjà intéressant lors de la victoire à Washington (12 pts, 10 rbds), l'intéressé a remis le couvert face à Minnesota la nuit dernière avec quelques actions rassurantes quant à son avenir dans la ligue. Notamment celle ci-dessous, où on peut le voir sortir un gros contre sur Corey Brewer, avant de remonter le terrain pour placer un dunk puissant au nez et à la barbe de Kevin Love et de ses coéquipiers. [youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=_E-dy4nWlYg&feature=youtu.be[/youtube]

Le pire jump shot de la ligue ?

Les critiques sur son jeu offensif ne risquent toutefois pas de cesser rapidement. Michael Kidd-Gilchrist a encore énormément de travail pour que son shoot ne soit pas considéré comme l'un des pires de l'histoire pour un joueur à son poste. A chaque fois qu'il tente un jumper, la foule retient son souffle et espère qu'il touchera au moins le cercle. Ce qui n'est pas si fréquent que ça... Sa façon de tirer les lancers francs interpelle aussi. Presque sur la pointe des pieds, on peut le voir effectuer un léger saut tout en effectuant un mouvement franchement curieux au moment d'envoyer la balle vers le panier. Le côté positif, c'est qu'il possède justement une importante marge de progression. La belle forme des Bobcats et l'attention focalisée sur Al Jefferson, irrésistible depuis plusieurs mois, devraient lui permettre de grandir dans une relative tranquillité. Et d'affirmer son vrai potentiel dans une série de playoffs ?
Afficher les commentaires (17)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest