Michael Redd, l’homme qui aurait pu faire gagner LeBron avant The Decision

Michael Redd, l’homme qui aurait pu faire gagner LeBron avant The Decision

Michael Redd est persuadé qu'il aurait pu changer le cours de l'histoire dans les années 2000, s'il avait rejoint LeBron James à Cleveland.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Ce n'est pas un secret, LeBron James a tenté de faire venir des joueurs à Cleveland avant de se rendre compte que ses meilleures chances de titre étaient ailleurs. L'une des stars qu'il a fréquemment essayé de convaincre de le rejoindre chez les Cavs, n'est autre que Michael Redd. L'ancien All-Star des Milwaukee Bucks, dont la carrière a été brutalement freinée par les blessures à la fin des années 2000, a toujours refusé, par fidélité pour la franchise qui l'avait drafté.

Quand il y repense, Michael Redd se dit qu'il aurait peut-être pu changer le cours de l'histoire et faire du "King" un roi couronné avant son périple jusqu'à Miami. C'est ce qu'il a expliqué lors de son passage dans le podcast de Heavy, avec Scoop B Robinson et Sean Deveney.

"On a souvent parlé de ça avec LeBron et je pense qu'on aurait sans doute gagner un titre.

A ce moment de ma carrière, LeBron James était fort, mais pas encore celui qu'il est devenu aujourd'hui. Son savoir-faire, son expérience, tout ce qu'il a appris de Dwyane Wade à partir de là... Il est devenu un joueur différent.

Je pense néanmoins qu'avec l'équipe qu'il y avait à Cleveland on aurait gagné le titre si j'étais venu. J'aurais pu lui ôter de la pression".

Comment LeBron James s'est fait salement recaler par Brendan Haywood

Pour ceux qui ne se sont mis à suivre la NBA qu'au début des années 2010, Michael Redd n'était effectivement pas un joueur banal. D'abord très sous-coté, l'arrière a explosé avec les Bucks et est devenu l'un des scoreurs les plus prolifiques de la ligue avec quelques saisons au-dessus des 25 points de moyenne. Redd s'était aussi fait une réputation de joueur clutch, une composante qui a manqué à LeBron James au début de sa carrière.

"J'étais capable de scorer et de plier des matches. Le quatrième quart-temps... C'est ce qui me manque le plus depuis que j'ai arrêté : la pression des grands moments. Je l'ai toujours accueillie avec plaisir. [...]

J'aimais être ce gars qui peut décider qui gagne ou perd le match. C'est quelque chose qui aurait sans doute aidé LeBron à Cleveland".

Michael Redd pense particulièrement à la saison 2006-2007, au cours de laquelle Cleveland a échoué en Finales contre les San Antonio Spurs. L'ancien membre de Team USA était justement particulièrement à l'aise contre la bande à Popovich.

"J'ai toujours posé des problèmes à San Antonio. Ils mettaient Bruce Bowen sur moi mais ça ne changeait rien. LeBron était une machine et moi je scorais fort. C'aurait été un combo difficile à arrêter, même si San Antonio savait y faire. En tout cas, face à Pop et son équipe, ç'aurait été une superbe série".

Les Cavs auraient, il est vrai, sans doute pu éviter d'être sweepés si Michael Redd avait fait partie de l'équipe. LeBron James n'avait pas les mêmes qualités de recruteur qu'aujourd'hui et cela restera du coup à jamais un "what if"...

Le Grand LIVE de la Free Agency NBA équipe par équipe

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest