Mitch Kupchak : Mike D’Antoni n’est pas le problème

Mitch Kupchak ne veut pas accuser Mike D'Antoni de tous les maux des Lakers. Pour lui, les joueurs doivent faire plus d'efforts avant tout.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mitch Kupchak : Mike D’Antoni n’est pas le problème
Après avoir viré Mike Brown au bout de 5 matches, les Los Angeles Lakers affichent un triste bilan de 17 victoires et 24 défaites à mi-saison, et les rumeurs de trade entourant Pau Gasol et un Dwight Howard frustré par son utilisation ne cessent de croître. Pourtant, le General Manager Mitch Kupchak refuse d’en attribuer la responsabilité au successeur de Brown, Mike D’Antoni.
« Sans aucun doute, nous avons la plus grande confiance en Mike (D’Antoni) en tant que coach », a expliqué Kupchak à ESPNLosAngeles.com. « Je pense que si vous lui parlez, sa vision au premier jour était complètement différente de ce qu’elle est aujourd’hui. C’est le travail du coach de s’ajuster et de faire des changements. Parfois un joueur ne va tout simplement pas s’adapter. Parfois, un coach doit faire des changements et des compromis par rapport à son mode de fonctionnement et je pense que c’est le processus à travers lequel passe Mike maintenant. »
Pour lui, les différents changements et essais effectués dans le roster prouvent que D’Antoni tente des choses pour trouver la formule gagnante :
« Ce n’est pas comme s’il avait commencé il y a une semaine ou deux à essayer de trouver la solution. Il cherche les bonnes combinaisons depuis 6 à 8 semaines maintenant. Plus la saison avance, plus les enjeux sont grands, et plus les ajustements et les choix de coaching deviennent sensibles. Je crois que c’est ce qu’il fait. Il est en train de sortir tous les lapins de son chapeau pour essayer de trouver quelque chose qui marche. »
Vraiment ? On peut aussi se demander si Mike D’Antoni est réellement en train de tester toutes les solutions possibles ou s’il ne se contente pas d’en tester uniquement dans le cadre de ses principes de jeu. Et si la solution était plutôt qu’il adapte son système à ses joueurs, plutôt que l’inverse ? En tout cas, Mitch Kupchak préfère mettre en avant l’une des autres raisons des déboires des Los Angeles Lakers :
« Je suis un peu inquiet de notre manque d’effort. J’aimerais voir plus d’engagement sur le terrain. Quand ça ne va pas dans notre sens, quand nous ne rentrons pas nos tirs,la seule chose que l’on peut contrôler, c’est le niveau d’effort qu’on met sur le terrain, choper les balles qui traînent, courir, défendre, aller au rebond offensif. Je repense au match contre Miami et je vois LeBron plonger sur cette balle au milieu du terrain. Ça, c’est de l’effort. C’est naturel, quand les choses deviennent difficiles, d’hésiter, de ne plus être sûr de soi, de perdre confiance. Mais c’est une chose qu’on ne peut pas laisser se produire. Nous devons conserver notre confiance et plus que tout, notre intensité doit être à un niveau extrêmement élevée pour traverser cette phase. »
Kupchak a par ailleurs indiqué qu’il n’était pas tout proche de faire un trade. Pour lui, il n’y a pas de faille identifiable dans le roster des Lakers, le problème est juste que les joueurs à disposition n’ont pas encore joué au niveau auquel ils le devraient :
« Ce qu’il y a de frustrant dans cette saison, c’est que je ne peux pas, ou nous ne pouvons pas, mettre le doigt sur LE problème. On en a mentionné plusieurs, et après avoir traversé les blessures, les changements de roster, le changement de coach, vous regardez les joueurs et la façon dont il devrait jouer ensemble et vous vous dites ‘est-ce qu’il manque quelque chose ?’. Je pourrais pinailler et dire qu’on pourrait avoir un autre joueur ici ou un meilleur shooteur là, mais la vérité, c’est que ce groupe n’a pas joué au niveau de son potentiel. Ce n’est pas comme si nous n’avions pas un joueur à un certain poste et en ajoutant un joueur – un huitième ou neuvième homme – tout d’un coup notre bilan passerait de 17 victoires et je ne sais pas combien de défaites à 30-11. Ça n’arrivera pas en ajoutant un shooteur qui sortirait du banc ou un défenseur. »
Non, mais reste à savoir maintenant comment ça arrivera…
Afficher les commentaires (13)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest