Le rookie des Knicks a raté sa draft à cause de son agent

BasketSessionPar BasketSession Publié

Il n’aura pas fallu longtemps à Mitchell Robinson se comporter comme un joueur pro. Moins d’un mois après la draft, il a déjà changé d’agent.

Quand on n’est pas un prospect ultra connu et qu’on se présente à la draft, la moindre petite erreur de stratégie peut se payer cash. Cette règle est encore plus vraie quand on n'a pas joué le moindre match en 14 mois après avoir décidé de lâcher la fac avant le début de la saison NCAA. C’est ce qu’a dû apprendre à la dure Mitchell Robinson, le nouveau rookie des New York Knicks.

Alors qu’il s’était entraîné comme un damné spécifiquement pour le NBA draft combine, son agent a décidé, au dernier moment, de lui faire sauter ce rendez-vous en pensant que ce serait meilleur pour ses chances d’être pris haut. Lourde erreur… Mitchell Robinson n’a finalement été choisi qu’en 36ème pick et ne doit son contrat actuel (4 ans, 6,4 millions de dollars) qu’à ses solides performances en summer league (13 pts, 10,2 rbds, 4 ctrs de moyenne sur cinq matches).

Le problème, c’est qu’une plus grande partie de son argent aurait pu être « garantie » s’il avait été drafté au premier tour, ce qui aurait pu être le cas si l’on en croit le New York Post. Le quotidien new-yorkais explique que les Los Angeles Lakers auraient pu être intéressés au pick #25. Du coup, l’ancien de Western Kentucky a décidé de virer son agent et de s’engager avec un nouveau représentant. Espérons que ses prochains choix de carrière seront mieux réfléchis.