Notre Mock Draft 2020 1.0

Notre Mock Draft 2020 1.0

La saison NCAA est encore jeune, mais on se penche déjà sur les joueurs qui ont, selon nous, le profil pour être des lottery picks lors de la Draft 2020.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié
Préc.1 / 6Suiv.

De la 14e à la 1e place, voici nos lottery picks pour la NBA Draft 2020 à l'instant T. On vous en proposera évidemment d'autres durant la saison et au fur et à mesure que la Draft 2020 approchera.

14- Onyeka Okongwu (USC) - F - 2,06 m

La côté de l'intérieur des Trojans est en train de grimper à vive allure. Il y a quelque chose du diamant brut chez Okongwu, avec un corps et des dimensions que l'on imagine exceller en NBA, mais des aptitudes à parfaire dans le maniement du ballon et l'adresse dès que l'on sort de son registre favori, le dégommage dans la peinture. Néanmoins, il y a de vraies bonnes raisons de vouloir drafter cet énième talent d'origine nigériane avec un lottery-pick.

Outre sa puissance, Okongwu a un sens inné du rebond et des qualités défensives déjà très au point. Contrairement à beaucoup de joueurs qui disposent de telles facilités athlétiques, le Californien n'est pas là pour impressionner la galerie. En défense, Okongwu n'est pas un joueur de volley surtout intéressé par l'expédition du ballon dans les tribunes pour la beauté du geste. C'est généralement propre et voué à lancer une contre-attaque. En attaque, il connaît ses qualités et, si son shoot est en développement, on ne le verra pas tenter des choses incongrues.

13- Tyrese Maxey (Kentucky) - PG - 1,96 m

John Calipari n'a pas de véritable crack annoncé dans son roster cette saison. Attention toutefois à ne pas toiser Tyrese Maxey simplement parce que 2019 est une cuvée très, très riche en excellents meneurs et arrières. Le combo guard des Wildcats est plus un scoreur qu'un playmaker à l'heure actuelle, mais son feeling et son instinct pour trouver le panier en toutes circonstances est assez bluffant. Sa vitesse d'exécution et la variété de ses armes à la finition sont des atouts très précieux pour Kentucky, mais on ne le voit pas, pour l'instant, devenir un titulaire en NBA.

Il a en revanche toutes les qualités pour mettre le boxon en sortie de banc à la manière d'un Lou Williams. Il partage avec le 6e homme des Clippers cette faculté à scorer en série, mais aussi des lacunes défensives. Cette saison en NCAA va permettre de voir s'il peut développer des qualités pour devenir un joueur plus complet, mais le compter dans sa rotation peut déjà être une bonne affaire pour beaucoup de franchises NBA.

12- Killian Hayes (Ulm, Allemagne) - G - 1,96 m

On a essayé de ne pas se montrer trop chauvins - peut-être l'a-t-on été un peu trop avec Théo Maledon (no spoiler) - mais en termes de talent pur, Killian Hayes a plus que sa place dans ces places de choix. Son choix de quitter la Jeep Elite pour l'Allemagne a pu décevoir, mais la formation de l'ancien Choletais se passe plutôt bien outre-Rhin. Hayes est dans cette mouvance des combo guards que l'on retrouve en NBA depuis des années. Sa maturité n'est plus à prouver et on le voit faire de très belles choses chez les pros depuis plusieurs années déjà. Son physique est en développement et il devrait débarquer en NBA avec un gabarit très intéressant pour un poste 1 en NBA.

Dans son arsenal, on retrouve de grosses qualités de ball handling (peut-être les meilleures de cette promo), un sang froid impressionnant à la finition (notamment sur la ligne des lancers) et il n'est pas forcément en retard sur ses concurrents à ce poste sur le plan défensif. Killian Hayes manque encore d'un shoot extérieur vraiment fiable et de minutes au très, très haut niveau, mais sa panoplie est suffisamment prometteuse pour qu'une équipe utilise un lottery-pick pour le recruter.

On vous recommande le décryptage complet de son jeu par nos amis d'Envergure pour une étude approfondie du tandem Hayes-Maledon.

11- Jaden McDaniels (Washington) - F - 2,06 m

Attention de ne pas confondre l'ailier des Huskies avec son frère Jalen, drafté l'année dernière par les Hornets. Son potentiel est bien supérieur, avec un profil d'ailier plus complet. En termes de taille, de fluidité et de shoot, McDaniels est l'un des prospects les plus séduisants de la cuvée 2019. Dès qu'un jeune ailier sait scorer de partout avec un corps particulièrement long et mince, les comparaisons avec Kevin Durant fusent. C'est plutôt du côté de Brandon Ingram qu'il faut chercher une filiation.

McDaniels sait créer son shoot, attaquer le panier avec facilité et enclencher des coups de chaud au scoring. Les doutes sont toujours les mêmes pour les joueurs avec ce type de physique. Est-il assez costaud pour encaisser le jeu plus physique en vigueur en NBA ? Pour l'heure, ce n'est pas certain et il faut s'attendre à le voir passer un été 2020 à la salle de muscu tout en prenant 6 repas par jour. La combativité dont il manque parfois, en revanche, ne s'apprend pas et il lui faudra forcer une nature d'apparence un peu réservée pour faire son trou.

10- Isaiah Stewart (Washington) - PF/C - 2,08 m

A Washington, il y a un basketteur peut-être plus "NBA ready" que Jaden McDaniels. Isaiah Stewart n'a pas le même upside que son camarade, mais l'intérieur des Huskies est une petite terreur dans la raquette. C'est puissant, robuste, malin et surtout très, très dissuasif défensivement. Pour se faire une place de choix dans la ligue il lui faudra bosser ses moves offensifs et son jump shot, mais on le voit aujourd'hui avec des garçons comme Montrezl Harrell, l'énergie et la dureté sont des valeurs très précieuses au plus haut niveau. Stewart est lui aussi monté sur ressorts et est du genre sans pitié dans la peinture avec quiconque veut lui disputer un rebond ou attaquer le cercle. Ses progrès des derniers mois laissent penser que l'on n'a pas encore tout vu de ce qu'il est capable de faire et on va suivre attentivement son évolution.

A son arrivée à la fac, Stewart a été comparé à Antonio Davis, l'ancien joueur des Raptors, pour son physique musculeux. C'est toujours intéressant de voir de futurs rookies mis sur le même plan que des joueurs des 90's.

Lire la suite

Préc.1 / 6Suiv.
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest