Duncan Robinson raconte le trashtalk (plutôt marrant) des Lakers pendant les finales

Duncan Robinson raconte le trashtalk (plutôt marrant) des Lakers pendant les finales

Les remplaçants des Lakers ont baptisé Duncan Robinson « Jimmy Neutron » et ils l’ont chambré tout au long des finales NBA.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / Punchline

Duncan Robinson n’a pas forcément le « swagg » d’un joueur NBA, si jamais ça veut réellement dire quelque chose. Et d’ailleurs, pendant longtemps, il ne s’imaginait pas briller dans la ligue. Le jeune homme était persuadé qu’il ne serait pas assez fort et il commençait déjà à se diriger vers une carrière de journaliste.

Sauf que le Miami Heat l’a repéré à la sortie de l’université de Michigan. Il s’est imposé dans l’effectif, au point de devenir l’un des titulaires et des joueurs essentiels des Floridiens en playoffs.

Les Los Angeles Lakers savaient à quel point le sniper pouvait leur faire du mal avec ses tirs lointains. Alors ils ont tout tenté pour le faire sortir de ses matches pendant les finales. En le chambrant constamment. Kentavious Caldwell-Pope en avait même fait une affaire personnelle en lui lâchant « tu ne vaux rien » dans le Game 6.

« Tu ne vaux rien », KCP s’est lâché sur Duncan Robinson dans le game 6

Mais avant ça, les remplaçants californiens s’en donnaient déjà à cœur joie. Il faut dire qu’ils avaient trouvé le surnom mesquin mais parfait pour Duncan Robinson : Jimmy Neutron. C’est vrai qu’il y a une petite ressemblance avec ce personnage de dessin animé où il est question d'un jeune garçon surdoué vivant dans la ville fictive de retroville.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

💀💀💀 (Via @titusandtate)

Une publication partagée par Bleacher Report (@bleacherreport) le

Le sophomore a eu du mal à rentrer dans la série et ça s’explique peut-être aussi par le trashtalking constant. Ou tout simplement par la tension liée à l’enjeu. Mais il s’est rattrapé en inscrivant 10 points ou plus lors des quatre derniers matches, avec même une pointe à 26 unités dans le Game 5, gagné par le Heat alors dos au mur. Et au total, Duncan Robinson a planté 18 paniers primés sur la tête des Lakers. Pas si mal pour le sosie NBA de Jimmy Neutron…

Duncan Robinson d’aspirant journaliste à… titulaire en Finales NBA

Allez, pour votre culture perso, on vous offre le générique de Jimmy Neutron :

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest