« Tu ne vaux rien », KCP s’est lâché sur Duncan Robinson dans le game 6

Duncan Robinson a agacé les Lakers dans le game 5. Deux jours plus tard, Kentavious Caldwell-Pope s'est vengé pour les siens.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
« Tu ne vaux rien », KCP s’est lâché sur Duncan Robinson dans le game 6

Kentavious Caldwell-Pope et Duncan Robinson ont été des acteurs majeurs des Finales NBA 2020 et même du parcours de leur équipe dans ces playoffs. Le premier, un temps pris en grippe par les fans des Los Angeles Lakers, a fini troisième meilleur marqueur des Angelenos contre le Heat avec 12.8 points de moyenne derrière LeBron James et Anthony Davis. Le second, titulaire surprise à Miami cette saison, a été plus irrégulier en Finales, mais a quand même sorti des perfs épatantes, notamment le game 5 avec 26 points (dont 7 paniers à 3 points) et la victoire à la clé.

Visiblement, cette soirée en particulier a été si électrisante pour Duncan Robinson qu'il s'est aussi un peu fait plaisir au niveau du trashtalk. Alors que le staff des Lakers s'est plaint plusieurs fois d'un nombre trop élevés de pas que le Floridien aurait effectué sur des sorties d'écran, Robinson, lui, s'en amusait et chauffait bien comme il fallait.

Duncan Robinson d'aspirant journaliste à... titulaire en Finales NBA

Chris Haynes de Yahoo Sports raconte que Caldwell-Pope a pris les choses en main pour éviter au sérial shooteur de prendre confiance de la même manière dans le game 6. Kentavious Caldwell-Pope s'est concentré sur le fait de ne pas perdre Duncan Robinson de vue. Une bonne idée vu la manière avec laquelle l'ancien de Michigan s'était promené dans le jeu sans ballon 48 heures plus tôt. Pendant quelques minutes, les contacts et les mots ont été rudes, sans que la patrouille des arbitres ne s'en aperçoive.

Puis, trois minutes avant la mi-temps, "KCP" a passé la vitesse supérieure. Alors que Bam Adebayo était sur la ligne des lancers, Caldwell-Pope a lâché un gros "Tu ne vaux rien" à Duncan Robonson. L'un des arbitres, James Capers, a alors demandé à l'ancien Piston de se calmer. Ce à quoi il aurait répondu : "C'est lui qui parle mal. Sauf que ce soir, il n'aura rien du tout".

Dans tous les cas, en dehors de Kentavious Caldwell-Pope, Duncan Robinson a gagné le respect d'une bonne partie de la ligue cette saison. Il lui reste encore un peu de chemin pour être considéré comme le meilleur artilleur en catch and shoot de la ligue, mais il n'a finalement que 26 ans.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest