Isiah Thomas rallume le feu : « Michael Jordan n’était pas vraiment un rival »

Isiah Thomas a rappelé qu'avant la saison 1991, il n'avait jamais eu à se soucier de Michael Jordan et des Bulls sur le parquet...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Isiah Thomas rallume le feu : « Michael Jordan n’était pas vraiment un rival »

Depuis la diffusion de The Last Dance, Isiah Thomas est un peu partout pour vanter les mérites de ses Detroit Pistons et réhabiliter leur image. Tout le contraire de Bill Laimbeer, parfaitement satisfait de pouvoir assumer l'étiquette de Bad Boys tout en critiquant allègrement les "pleurnicheries" de Michael Jordan et des Chicago Bulls. Thomas a néanmoins ravivé un peu la flamme cette semaine, en rappelant à tout le monde ce que donnaient généralement ses opposition avec MJ à l'époque. Voilà ce qu'il a expliqué dans l'émission "Speak for Yourself".

"Quand nous étions jeunes et en pleine forme, entre 1984 et 1990, les chiffres parlent d'eux-mêmes. Michael Jordan n'était pas vraiment un rival. La vraie compétition, c'était avec Larry Bird et Magic Johnson. On essayait de battre les Celtic et les Lakers. A l'époque, avant que je ne me fasse opérer du poignet, la compétition, ce n'était pas avec lui.

Quand Boston était au top, on a été leurs rivaux. Ils ont été meilleurs que nous. Puis ils ont pris de l'âge et on a pu les rattraper. A chaque fois que l'on parle de ce que l'on a accompli à l'époque, on se réfère aux Boston Celtics. Ce sont eux qui nous ont appris à gagner et qui nous ont brisé le coeur".

Avant de finalement les battre en 1991, alors qu'ils étaient effectivement plus vieux et à bout de souffle, les Chicago Bulls de Michael Jordan se sont heurtés trois fois aux Pistons d'Isiah Thomas et à leur jeu rugueux. Après cet épisode, les rapports entre Thomas et Jordan se sont encore détériorés, si toutefois c'était possible, puisque Jordan est fréquemment accusé d'avoir oeuvré pour l'éviction de "Zeke" de la Dream Team 1992. Il a reconnu lui-même, dans The Last Dance, qu'il détestait toujours profondément "ces mecs-là".

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest