Les questions de la fin de saison en NBA

Les questions de la fin de saison en NBA

Voilà ce qui nous intéresse pour la dizaine de matches à jouer avant la fin de la saison régulière en NBA.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Ce *§!#@ de Jeff Hornacek va-t-il continuer de limiter Frank Ntilikina ?

Oui, très probablement. Lorsque Frank Ntilikina sera un meneur référencé en NBA, on se souviendra que Jeff Hornacek lui a préféré Jarrett Jack, Ramon Sessions, Trey Burke et Emmanuel Mudiay tout au long de sa première saison. On comprend l'idée de protéger un jeune joueur s'il est trop tendre. Mais avec des objectifs sportifs aussi peu élevés que ceux des Knicks actuellement, faire jouer ses jeunes au maximum devrait être un évidence.

Les Bucks vont-ils se c**** dessus et rater les playoffs alors que c'est du tout cuit ?

Ça semble compliqué vu que leurs poursuivants sont les Pistons et qu'ils ont leur propres problèmes à régler. Mais mathématiquement, tout reste possible. Si Giannis Antetokounmpo vient à manquer quelques matches à cause de sa cheville, pas sûr que les Bucks soient sereins avec cinq victoires d'avance "seulement" sur Detroit. Un effondrement jamais vu à ce niveau s'il se produit...

Rudy Gobert sera-t-il élu DPoY ?

Non, sans doute pas, même si les chiffres défensifs du Jazz depuis le retour de blessure de Rudy sont juste surnaturels. Les 21 victoires en 23 matches ont majoritairement été construites sur une imperméabilité incroyable et sur des efforts collectifs importants dans ce secteur. Les chiffres sont formels, c'est dans tous les line-up où figure Gobert que Utah maltraite ses adversaires. La franchise de Salt Lake City est, en ce moment, la meilleure de la ligue sur le plan défensif. Alors que c'est un peu le flou pour cette récompense individuelle, la Stiffle Tower a vu sa cote grimper en flèche ces dernières semaines.

Petit hic qui a son importance, les votants sont assez pointilleux sur le nombre de matches joués. Rudy en est à 45, avec la possibilité d'en totaliser 56. Il aura alors joué 68% des matches cette saison. On peut malheureusement supposer que le jury préférera Al Horford ou Paul George par exemple, invoquant notamment ce pourcentage de participation.

Les Nuggets vont-ils encore rater les playoffs ?

C'est probable. La saison dernière, Denver a loupé la post-saison au finish, comme Miami. La belle histoire semblait devoir avoir lieu cette année avec la montée en puissance de Nikola Jokic, aidé par l'arrivée de Paul Millsap. Raté, les Nuggets ont une victoire de retard et un tie-breaker défavorable par rapport au Jazz. Pire, ils ont un calendrier légèrement plus relevé si l'on prend en considération le fait que leurs adversaires ont un peu plus d'intérêt à jouer à fond que ceux d'Utah.  Il se murmure qu'un échec condamnerait Mike Malone. Ce qui serait assez injuste vu le bon travail fourni et un effectif pas forcément flamboyant, ni épargné par les pépins. Denver n'a plus participé aux playoffs depuis la saison 2012-2013.

Les Pacers finiront-ils avec un meilleur bilan que le Thunder ?

Ce serait assez fou vu tout le mal que l'on a pu dire du trade entre les deux franchises autour de Paul George. Mais ça récompenserait de façon assez ironique la superbe saison des Pacers. Pour l'heure, OKC est encore devant avec 2% de victoires en plus. On va supposer que ça ne bougera pas.

Kawhi Leonard rejouera-t-il un match NBA avant Gordon Hayward ?

On aurait volontiers dit oui il y a 15 jours. Mais le pessimisme affiché par Manu Ginobili, combiné à celui de Gregg Popovich, pour qui un retour cette année est moins important que la carrière du joueur sur le long terme, nous pousse à dire non. On miserait plus sur un retour en même temps que Gordon Hayward, c'est à dire au soir de la reprise, pour la saison 2018-2019.

Damian Lillard sera-t-il dans la All-NBA 1st Team ?

C'est très possible. Il faudra bien à un moment prendre le temps de saluer le leadership et le niveau du meneur de Portland. Si on part du postulat que James Harden sera MVP et donc guard titulaire de cette All-NBA First Team, la deuxième place se jouera entre Lillard, Westbrook, Irving et Curry. Tous ont de bons arguments. Mais si "Dame" arrive à maintenir Portland à la 3e place, même avec des chiffres moins spectaculaires que certains, ne pas l'inclure dans ce cinq sera assez scandaleux.

Donovan Mitchell sera-t-il le premier rookie à + de 20 pts de moyenne depuis Blake Griffin ?

Oui. Le Jazz a besoin de victoires, de sang froid et de scoring pour atteindre les playoffs. Pour ce faire, Donovan Mitchell va devoir poursuivre sur sa lancée. Le rookie ne cesse d'augmenter sa moyenne de points tous les mois. Le voilà à 20 points pile de moyenne. Après un bon coup de chaud sur les 10 dernières journées, l'ancien de Louisville aura atteint l'un de ses buts.

Russell Westbrook va-t-il enchaîner une deuxième saison en TD de moyenne, et surtout, va-t-il croquer comme un cochon pour y parvenir ?

Non. Le MVP sortant doit tourner à près de 12 rebonds sur les 10 derniers matches de la saison s'il veut rééditer cet exploit. En soi, il en est parfaitement capable. Mais le Thunder a besoin d'un Russell Westbrook plus efficace que prolifique pour décrocher l'avantage du terrain en playoffs. En revanche, Westbrook deviendra le joueur avec la plus grosse moyenne de turnovers par match en carrière s'il maintient le cap. Jamais personne n'a atteint les 4 pertes de balle par match, pas même Magic Johnson (3.9).

 

 

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest