« L’arrivée de Doc Rivers ? Déjà un désastre pour les Sixers »

« L’arrivée de Doc Rivers ? Déjà un désastre pour les Sixers »

Les analystes NBA ne croient pas du tout en Doc Rivers aux Philadelphia Sixers. Le coach serait même un très "mauvais fit."

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Les Philadelphia Sixers ont renvoyé Brett Brown suite à une nouvelle désillusion, une sortie de route prématurée au premier tour, en playoffs. Prévisible. Les dirigeants sondaient plusieurs candidats pour le remplacer. Dont Mike D’Antoni. Puis Doc Rivers s’est retrouvé sur le marché et la franchise de Pennsylvanie a sauté sur l’occasion pour le signer. Depuis, cette décision est très critiquée sur les réseaux sociaux. Par les supporteurs de l’équipe et par la plupart des analystes.

« Doc a été présenté officiellement et la première chose qu’il a dit au sujet du roster c’est : ‘je ne prête pas attention aux positions de mes joueurs. Je me concentre sur le nombre de points que l’on marque. Peu importe comment on les met.’ Puis il a ajouté que le duo formé par Joel Embiid et Ben Simmons ‘fonctionnait clairement quand ils jouaient ensemble’ », rappelle le journaliste Wes Goldberg dans son podcast.

Joel Embiid et Ben Simmons ensemble, « ça fonctionne » pour Doc Rivers

« Pour moi, c’est très inquiétant comme point de vue. Surtout que son bilan lorsqu’il a coaché des duos de stars tend à montrer qu’il n’en a pas tiré le meilleur profit à chaque fois. Alors quand il dit que Simmons et Embiid ça fonctionne alors que ce n’est clairement pas le cas… »

« Blake Griffin et Chris Paul ont gagné des matches avec leurs talents. Mais je pense que tout le monde est conscient que leur association n’a pas été optimisée. Déjà à l’époque, on écrivait sur le fait que Griffin aurait dû jouer plus souvent pivot sans être constamment aligné avec DeAndre Jordan. Si Doc avait été un peu plus moderne dans ses idées, on aurait pu voir une version de Blake similaire à celle que l’on a vu avec Detroit. »

« Avec Paul George et Kawhi Leonard, c’était un peu chacun leur tour. Je pense que la responsabilité revient aussi à Doc Rivers. Je ne suis pas convaincu qu’il va tirer le maximum de Ben Simmons et Joel Embiid. »

« Son arrivée est déjà un désastre pour les Sixers », conclut David Ramil, l’autre animateur du podcast.

On opte nous aussi pour du pessimisme. Doc Rivers a des capacités de manager évidentes, notamment dans sa gestion des hommes et des personnalités. Mais tactiquement, il y a des limites. Ça fait un peu cliché, mais on imagine déjà les Sixers gagner des matches, peut-être même aller loin en playoffs mais ne pas passer le cap des finales de Conférence. Justement parce que les talents ne seront pas optimisés.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest