Et si Stephen Curry avait été drafté par les New York Knicks ?

Selon l'ancien coach de Stephen Curry à Davidson, l'association entre le double MVP et Mike D'Antoni à New York aurait fait des étincelles.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Et si Stephen Curry avait été drafté par les New York Knicks ?

Mine de rien, Stephen Curry fait office de vétéran en NBA. À 32 ans, le double MVP 2015 et 2016, le premier élu unanimement, est dans sa dixième saison. Trois fois champion avec les Warriors, le fils de Dell Curry n'a plus rien à prouver dans cette ligue. Il sera indéniablement parmi les meilleurs meneurs de l'histoire.

De part son style basé sur le tir à longue, voir très longue distance, Stephen Curry a révolutionné le jeu. Un joueur sur qui des millions de jeunes prennent désormais exemple. Quelque peu sous-côté à son arrivée, et en difficulté en début de carrière en raison de problèmes aux chevilles, Curry est désormais loin de tout ça.

Mais son histoire personnelle aurait pu être bien différente. Drafté en 7e position par les Warriors en 2009, Stephen Curry souhaitait atterrir aux Knicks qui détenaient le 8e choix. Lui-même était persuadé qu'il serait sélectionné par New York. Aurait-il eu un destin moins prolifique ? À en croire Bob McKillop, son coach à Davidson, le fit avec Mike D'Antoni, alors coach des Knicks, aurait été parfait.

"Mike D'Antoni aurait été bien pour Steph. Regardez ce qu'il a fait avec James Harden et Steve Nash. Il aurait cartonné avec lui."

Le système Mike D'Antoni a toujours été centré sur les meneurs. Tous ont été excellents sous ses ordres. Sans lui, la Linsanity n'aurait également sans doute jamais existé. Le seul point noir aurait été l'atmosphère qui règne en permanence autour de New York. Avec la pression qui va avec. Aux Warriors, Stephen Curry a pu se développer tranquillement, dans l'ombre des médias. Aux Knicks, le répit n'existe pas. Et ce même si son père aurait pu l'aider à faire face.

"Celui à qui on ne donne pas assez de crédit dans ce que Steph a fait est Dell. Il a été une fondation très solide dans la construction de la carrière de Steph. Pas seulement d'un point de vue technique, mais dans l'aspect émotionnel et le leadership. Et quand Mark Jackson lui a donné les clés, il a continué sur la route du succès."

Après une saison quasi-blanche, Stephen Curry sera plus que jamais revanchard l'an prochain, dans une équipe des Warriors construite pour le titre. De quoi lui permettre d'écrire un peu plus sa légende.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest