Les Knicks prêts à transférer leur 8ème choix, mais à une condition

Les New York Knicks ont la possibilité de piocher dans le top-10 de la prochaine Draft mais ils préféreraient se séparer de leur pick.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Draft
Les Knicks prêts à transférer leur 8ème choix, mais à une condition

Un choix dans le top-dix de la Draft mais au-delà du top-cinq est un choix un peu traître. Parce qu’il est suffisamment haut placé pour susciter l’enthousiasme et peut-être un peu trop bas pour vraiment mettre la main sur un jeune joueur à même de changer le destin de la franchise. Bien sûr qu’il existe des superstars draftés bien plus loin que la cinquième place. Jimmy Butler (30), Kawhi Leonard (15) ou Giannis Antetokounmpo (15) en sont les preuves vivantes. Mais à l’immense échelle de la NBA et de son Histoire, ils restent des exceptions comparées aux Michael Jordan (3), LeBron James (1), Magic Johnson (1), Tim Duncan (1), Shaquille O’Neal (1) et compagnie. Et les New York Knicks, en 2020, aimerait bien récupérer un « game changer » de la sorte.

Il n’y en a probablement pas dans cette cuvée de prospects. Pas de joueur immanquable. Mais deux jeunes hommes ont des potentiels très intrigants sans pour autant être les deux valeurs sûres de cette Draft : James Wiseman et LaMelo Ball. Selon le New York Post, ce sont les deux seuls joueurs que les Knicks sont prêts à drafter en huit. S’ils n’étaient plus disponibles à ce moment-là, les dirigeants préféreraient transférer leur pick pour piocher plus bas.

C’est un choix qui peut s’avérer intelligent. En 2014, par exemple, les Denver Nuggets avaient échangé leur onzième choix aux Chicago Bulls en l’échange du seizième et du dix-neuvième. Les taureaux ont ainsi pu drafter Doug McDermott tandis que la franchise du Colorado récupéraient deux titulaires en puissance : Gary Harris et Jusuf Nurkic ! Alors ça ne marche pas toujours mais ça peut être un pari à prendre.

Surtout que cette Draft est très particulière et s’annonce complètement indécise en raison des circonstances exceptionnelles liées à l’épidémie de COVID-19. Tout est complètement décalé, les entretiens avec les joueurs et les workouts ont longtemps été impossibles, les prospects n’ont pas joué de matches depuis des mois… très spécial. Peut-être pas le meilleur moment pour piocher très haut. D’ailleurs, même les Minnesota Timberwolves, titulaires du premier choix, sont parfois cités dans les rumeurs.

Aujourd’hui, est-ce vraiment dans l’intérêt des Knicks de mettre la main sur un énième jeune joueur, pas prêt, avec un plafond peut-être limité ? La nouvelle équipe doit bâtir une culture solide – avec Tom Thibodeau sur le banc – et le Président Leon Rose semblait prêt à faire venir quelques vétérans pour encadrer les jeunes. New York dispose de sept choix lors des quatre prochaines drafts avec probablement d’autres occasions de piocher assez haut. Ça peut valoir le coup de tenter un trade du huitième choix 2020.

Les 5 stars dont rêvent les New York Knicks

On rappelle que les Knicks sont intéressés par Chris Paul et que le Thunder pourrait demander un premier tour de draft en l’échange…

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest