Knicks : Trois top-10 picks déjà écartés de la rotation…

Knicks : Trois top-10 picks déjà écartés de la rotation…

Les New York Knicks n'utilisent pas certains de leurs joueurs qui étaient encore considérés comme le futur de la franchise récemment.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Vous voulez une illustration du dysfonctionnement des New York Knicks depuis plusieurs saisons ? Ne cherchez pas plus loin que leur rotation. Les difficultés rencontrées par certains de leurs jeunes joueurs témoignent à la fois des mauvaises décisions des dirigeants mais aussi de l’instabilité chronique de la franchise.

Tom Thibodeau, le quatrième coach depuis 2017, le huitième depuis 2011, n’utilise quasiment pas Kevin Knox, Frank Ntilikina et Dennis Smith Jr. En fait, il ne les utilise pas du tout.

Le premier nommé a joué quasiment tous les matches mais pour un temps de jeu inférieur à 20 minutes et il vient d’enchaîner deux « DNP – coach decision. » Le meneur français a lui disputé quatre rencontres, une de plus que son homologue américaine.

Les Knicks sous Thibodeau, c'est méchamment fort en défense

Knox va rejoindre la G-League, tout comme Smith Jr. Ntilikina n’est pas censé faire l’ascenseur vers l’étage inférieur. Mais la situation des trois jeunes joueurs est tout de même problématique.

Ils ont tous à un moment ou à un autre été considérés comme des pièces du futur des Knicks. Et aujourd’hui, ils sont mis au placard. Sortis de la rotation à dix de Thibodeau.

L'avenir ne leur appartient pas, en tout cas pas aux Knicks

Frank Ntilikina était tout de même le huitième choix de la draft 2017. Il a été choisi juste devant Dennis Smith Jr, qui a été rameuté un peu plus tard. Le meneur US était perçu comme la principale contrepartie récupérée en échange de Kristaps Porzingis, en plus des picks des Dallas Mavericks (d’ailleurs, petit rappel alors que les Texans galèrent : leur choix non protégé reviendra aux Knicks en 2021).

Quant à Kevin Knox, il a été pioché un an après les deux en neuvième position. Donc trois joueurs du Top 10 de la draft. Trois vrais espoirs avec des qualités... et une liste de DNP plus longue que les segments de Giannis.

Il faut dire que les dirigeants n’étaient pas les mêmes à l’époque… et les chouchous des uns ne sont pas nécessairement ceux des autres. Ces trois-là sont encore dans leur contrat rookie mais leur avenir à Manhattan s’assombrit.

D’ailleurs, pas sûr qu’aucun d’entre eux n’ait vraiment un futur aux Knicks malgré le fait que Thibodeau assure que chacun doit se tenir prêt.

Surtout que depuis, la franchise a mis la main sur RJ Barrett, Mitchell Robinson, Obi Toppin et Immanuel Quickley. Ce sont eux, désormais, qui incarnent les pièces principales du puzzle.

Well, that escalated Quickley

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest