Nick Young : « L’an prochain, je vais emmener le cercle en rendez-vous »

A l'instar des Lakers, Nick Young a vécu une saison des plus catastrophiques Ce qui ne l'empêche pas d'aborder le prochain exercice avec son détachement habituel...

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Nick Young : « L’an prochain, je vais emmener le cercle en rendez-vous »
A l’occasion des traditionnelles interviews de fin de saison, Nick Young s’est exprimé sur son année difficile (13,4 points à 36,6% aux tirs et 36,9% à longue distance). Et comme il en a pris l’habitude, Swaggy-P a assuré le show face aux médias.
« C’est la faute du cercle. Le cercle a été capricieux cette année », a-t-il lancé pour justifier ses difficultés, des propos rapportés par le L.A. Daily News. « L’année prochaine, je vais l’emmener en rendez-vous et essayer de le traiter un peu mieux »
L’exubérant arrière angeleno est également revenu sur sa relation avec Byron Scott, déçu par les performances et par le comportement immature de son joueur qu’il a égratigné à quelques reprises au cours de la saison.
« Je me dis qu’il veut que je progresse. S’il ne parlait pas de moi, cela voudrait dire qu’il s’en fout. C’est ce que les autres coaches m’ont dit. Nous en avons déjà parlé et il veut que je m’améliore », insiste-t-il. « Il m’a dit : ‘Ne te laisse pas distraire par ce qu’il se passe autour de toi et concentre toi sur les matches’. Tout ce qui a été dit, il me l’a dit directement. Il veut que je me concentre sur mon basket et le reste viendra tout seul. »
Et si Kobe Bryant a lui aussi donné quelques signes d’agacements à son égard, Nick Young assure qu’il n’y a aucun problème entre lui et le Black Mamba.
 « Globalement, il n’a rien dit de négatif à mon sujet. Avec Kobe, on papote beaucoup et on fait du trashtalking. Mais au bout du compte, il s’agit toujours de basket. Il respecte ça chez moi. »
Absent en deuxième partie de saison en raison d’une fracture de la rotule qui l’a obligé à jeter l’éponge après seulement 42 matches, Nick Young a désormais tout l'été pour regagner la confiance de son coach sous peine d'être prié d'aller voir ailleurs. Prolongé l'été dernier pour quatre ans, le joueur de 29 ans n'a plus vraiment la cote à L.A. l'on songerait à se séparer de lui lors de l'intersaison. Pas de quoi entamer l'optimisme de Swaggy-P, confiant quant à ses chances de poursuivre son aventure à Los Angeles.
 « Je suis totalement confiant. Quoi qu’il arrive. L’été dernier, je m'inquiétais d’où j’allais jouer. J’étais concentré sur la free agency et j’attendais de voir ce qui allait se passer. Cette année je peux me concentrer sur ma préparation à la salle.»
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest