Nikola Pekovic en affaire avec le roi de la cocaïne des Balkans

Nikola Pekovic en affaire avec le roi de la cocaïne des Balkans

De pivot NBA à baron de la drogue il n'y a qu'un pas... Enfin un pas de Pekovic quand même.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les fans des Minnesota Timberwolves - oui, vous, là-bas, au fond - se souviennent forcément de Nikola Pekovic. Pendant quelques années (entre 2012 et 2014 en particulier), le Monténégrin au physique d'ours des Balkans a été un membre important de la franchise des Twin Cities. Le garçon était même plutôt bon, avec des statistiques (17.5 points et 8.7 rebonds de moyenne en 2013 notamment) aussi solides que son gabarit d'armoire normande.

Souvent blessé, "Pek" n'a pas pu donner le meilleur de lui-même sur la durée dans son tandem avec Kevin Love et a commencé à disparaître des radars en 2016. Un an plus tard, les Wolves coupaient son contrat et on n'entendait rapidement plus parler de Nikola Pekovic pour des faits liés à son talent pour le basket, si ce n'est dans un éphémère rôle de dirigeant au Partizan.

Sa reconversion, Pekovic l'a visiblement orientée vers des activités moins louables, tout en prenant soin de ne jamais être directement en première ligne. Quelques mois après son retour en Europe, une Audi avec une plaque d'immatriculation américaine enregistrée au nom de Nikola Pekovic était saisie par la police de Belgrade en Serbie. A l'intérieur, d'importantes quantités de drogue et des armes, mais aussi deux hommes, Radojko Tomasevic et Ivan Golocevaa, proches des frères Darko et Dusko Saric. Les Saric, qui n'ont aucun lien de parenté avec le joueur croate des Phoenix Suns, font tout simplement partie des trafiquants les plus actifs de la planète en matière de cocaïne notamment. Et l'ombre de Pekovic plane autour de la plupart de leurs affaires ces dernières années...

Darko Milicic, l'incroyable récit du plus gros bust des années 2000

Darko est en prison depuis 2011 pour avoir organisé la contrebande de près de 6 tonnes de cocaïne, mais aussi d'avoir blanchi 22 millions d'euros issus du business de la poudreuse dans des sociétés légales. Pekovic, qui assure connaître l'intéressé depuis 2014 et avoir toute confiance en lui, a pour parrain Dusko, l'autre frère, qu'il a aidé à faire sortir de prison en payant pour caution la modique somme de 1,15 millions d'euros. Les deux hommes ont depuis fréquemment été pris en photo en vacances sur des bateaux et dans des hôtels et clubs des Balkans dans lesquels ils auraient conjointement investi de l'argent. Rappelons à toutes fins utiles qu'au cours de ses 7 saisons passées en NBA, Nikola Pekovic a amassé près de 73 millions de dollars../

En septembre dernier, on apprenait dans la presse locale que Dusko Saric et Nikola Pekovic s'étaient portés acquéreurs d'une société de paris sportifs Luca S Bet. Comme on dit aux Etats-Unis : what could go wrong ? 

Dans un article d'OpenCourt Basketball sur le sujet, il est amusant de lire qu'un ami serbe de l'auteur lui a expliqué qu'en Serbie et au Monténégro, Nikola Pekovic n'est généralement pas vu comme un ancien bon joueur de basket, mais comme un mafieux et une sorte de baron de la drogue. Ce n'est pas le cas ou en tout cas la justice n'a pas encore démontré clairement son degré d'implication dans les activités de la famille Saric, mais on peut imaginer que pour le coup, il n'y a vraiment pas de fumée sans feu...

Entre deux affaires avec la famille Saric, Nikola Pekovic officie comme team manager de la sélection du Monténégro. A chacun sa reconversion !

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest