Norman Powell, le joker qui fait la différence à Toronto

Norman Powell, le joker qui fait la différence à Toronto

Auteur de 37 points cette nuit, Norman Powell est en pleine confiance en ce moment et ça profite aux Raptors qui surfent sur ses performances.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Hier soir, l’attention était concentrée essentiellement sur Stephen Curry, qui effectuait son grand retour à la compétition après quatre mois d’absence. Logique. Mais la reprise du double-MVP a un peu éclipsé la très belle performance de Norman Powell, lui aussi présent sur le parquet du Chase Center de San Francisco. C’est pourtant lui qui a fortement contribué à la victoire des Raptors contre les Warriors (121-113). Le joueur de 26 ans a inscrit 37 points. Son nouveau record personnel.

Il a notamment été très adroit, avec 13 sur 20 aux tirs dont 4 sur 8 à trois-points et un parfait 7 sur 7 depuis la ligne des lancers-francs. Une excellente prestation pour un basketteur qui arrive à maturité et qui est actuellement en pleine confiance. Parce qu’en ce moment, il vaut mieux ne pas croiser sa route. Il y a deux jours, il claquait 26 points sur la tête des Suns.

« Nous avons besoin de ça, surtout en l’absence de Freddie (VanVleet) et Marc (Gasol) », rappelle Kyle Lowry. « On a besoin que tous nos joueurs haussent leur niveau de jeu et le fait qu’il soit en confiance ne peut que nous aider. »

Norman Powell enchaîne les sorties productives et c’est ça qui est nouveau. Son talent n’a jamais été nié mais il avait parfois tendance à alterner le bon et le moins bon. Là, il se stabilise et c’est tout bénéfice pour Toronto. L’habituel remplaçant a franchi la barre des 20 points lors des quatre derniers matches. Il a aussi dépassé les 10 unités à quatorze reprises sur les seize derniers.

Les Canadiens ont trouvé en lui un joker efficace – 50% aux tirs, 39% à trois-points et 16 points de moyenne en 29 minutes. Un atout de plus dans la conquête d’un deuxième titre.

Les highlights de Norman Powell contre Golden State

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest