111 CLE
98 PHO
106 PHI
102 MIA
99 BKN
113 POR
98 MIL
97 BOS
125 GSW
123 SAC
111 LAL
106 HOU

Notre Power Ranking NBA

BasketSessionPar BasketSession Publié

Voici notre Power Ranking NBA à deux mois des playoffs, maintenant que la trade deadline est passée.

1- Golden State Warriors

Les Warriors ont décidé de redevenir injouables en activant le cheat code Boogie et en faisant en sorte que Draymond Green redevienne à peu près le joueur de basket qu'il avait cessé d'être. Ils sont sur 15 victoires en 17 matches et dans cette configuration, aucune des pourtant très séduisantes équipes de l'Est n'a les moyens de sortir vainqueur d'une série en 7. Kevin Durant, Stephen Curry ET Klay Thompson, qui avait démarré un peu froidement, maîtrisent leur art en ce moment.

2- Milwaukee Bucks

Ce que font les Bucks cette saison continue d'être remarquable. Milwaukee a le meilleur bilan de la ligue avec le plus gros différentiel de points. Tout le monde adhère au style Budenholzer, Giannis Antetokounmpo est un monstre d'efficacité qui tue les matches en 30 minutes et Nikola Mirotic vient de débarquer pour apporter une belle plus-value pour les playoffs. Être devant des équipes mieux armées sur le papier à l'Est n'est pas un mince exploit.

3- Toronto Raptors

Les Raptors ont réussi un coup de maître avant la deadline en faisant venir Marc Gasol sans perdre Pascal Siakam. Avec l'Espagnol, le Camerounais et Serge Ibaka, Toronto a une raquette qui peut partir à la guerre face à n'importe qui et semer la désolation. On en oublierait presque que Kawhi Leonard fait partie de cette équipe. Mais si "The Klaw" joue un peu à la carte pour ne pas s'essouffler avant les playoffs, sa seule présence est un autre facteur déterminant pour la suite des opérations. Les Raptors ne sont qu'à 1.5 victoire des Bucks et sont capables de gommer leur retard si Nick Nurse peut compter sur tout le monde à 100% jusqu'en avril. Un réveil de Kyle Lowry ne serait pas non plus du luxe pour les prochaines échéances...

4- OKC Thunder

Voilà une équipe qui sait qui elle est et de quelle manière elle peut mettre tout le monde d'accord le moment venu. Si OKC n'est "que" 3e à l'Ouest, ce qu'on entrevoit depuis le début de la saison est plus que prometteur. Russell Westbrook n'a plus à scorer 40 points pour espérer que le Thunder s'en sorte. L'ancien MVP est très maladroit cette saison, mais compense par son activité et son leadership tout en assurant un triple-double de moyenne. La vraie force du Thunder pour le moment se nomme en fait Paul George, qui n'a peut-être jamais été aussi fort et aligne les matches two-way avec une constance épatante. "PG13" inspire tout le monde en défense et OKC a des arguments que peu d'autres ont à faire valoir en la matière s'il faut croiser le fer avec Golden State un peu plus tard dans la saison. On ne serait pas étonnés de voir les hommes de Billy Donovan finir devant Denver au terme de la saison régulière.

5- Denver Nuggets

Malgré les blessures de Jamal Murray, Gary Harris et Paul Millsap, les Nuggets restent à distance raisonnable de Golden State et un solide 2e à l'Ouest. On ne sait toujours pas si Denver sera capable de tenir la route en playoffs ou même jusqu'à la fin de la saison régulière, mais Mike Malone continue de tirer le meilleur parti de ce qu'il a entre les mains (révélant au passage des jeunes comme Malik Beasley et Monte Morris) et, surtout, de ce que Nikola Jokic a dans les paluches. Le Serbe est un joueur unique en son genre qui pose des problèmes épineux à toutes les équipes de la ligue et l'espoir de la franchise du Colorado pour réussir son retour en playoffs réside dans le talent du "Joker".

Lire la suite