En se faisant peur, les Nuggets sortent les Spurs des playoffs

N.SPar N.SPublié

Dominateurs mais rejoints en fin de rencontre, les Nuggets ont eu les nerfs solides pour arracher ce Game 7 face aux Spurs

Ce Game 7 servira à coup sûr à ces jeunes Nuggets. Inexpérimentés en playoffs pour la grande majorité d'entre eux, les ouailles de Mike Malone, seconds de la saison régulière à l'Ouest, ont testé leurs nerfs dans ce dernier round face aux San Antonio Spurs. Car même s'ils ont mené pendant quasiment l'intégralité de la rencontre, ils ont senti le souffle chaud des Texans dans le money time. Notamment lorsque Forbes a bouclé une contre attaque pour faire revenir sa franchise à deux petits points à 50' du terme (88-86).

Auparavant, Denver avait totalement contrôlé la troupe de Gregg Popovich avec un Nikola Jokic maladroit (9/26) mais en triple-double avec 21 points, 15 rebonds et 10 passes. Les défenses prenant le pas, c'est bien une guerre de tranchées qui a eu lieu dans le Colorado. 39% pour les Nuggets, 36,5% pour les Spurs, 8/43 en cumulé derrière l'arc, voilà ce qu'est un vrai Game 7.

Jamal Murray gâche le come-back des Spurs

À 88-86, le ballon est revenu dans les mains de Jamal Murray. En touchant presque le plafond du Pepsi Center, sur un pied, le Canadien a offert sa qualification à Denver. Un coup de bambou pour les Spurs qui ont compté jusqu'à 17 points de retard en fin de troisième quart-temps avant d'entamer leur remontada.

Côté performances à San Antonio, on attendait plus d'un DeMar DeRozan (19 points à 7/21) pendant que Rudy Gay a sorti ses 21 points en sortie de banc. En face, Jamal Murray termine meilleur marqueur du match avec 23 points. Direction les vacances pour LaMarcus Aldridge et sa bande pendant que les Nuggets vont s'attaquer au cas Portland et Damian Lillard à partir de lundi soir.