Le Thunder a un effectif sacrément costaud !

BasketSessionPar BasketSession Publié

Le Oklahoma City Thunder a récupéré Dennis Schroder et Timothé Luwawu-Cabarrot en se débarrassant de Carmelo Anthony. La franchise est armée.

Le Oklahoma City Thunder a fait une belle opération en se séparant de Carmelo Anthony. L’ancien All-Star a été envoyé aux Atlanta Hawks – où il sera coupé dans la foulée – dans le cadre d’un échange impliquant trois équipes. OKC récupère deux joueurs dans le transfert : Dennis Schroder et Timothé Luwawu-Cabarrot. Les deux européens viennent compléter un effectif blindé à tous les postes. Alors il y a évidemment des interrogations. Schroder va-t-il se contenter d’un rôle de sixième homme ? Peut-il créer des tensions dans le vestiaire ? Peut-il jouer en même temps que Russell Westbrook en sachant qu’aucun des deux n’est adroit de loin et que les deux ont besoin du ballon ? Nous aurons les réponses dans les prochains mois. Mais l’ensemble a de la tronche.

Le roster du Oklahoma City Thunder

Meneurs

Russell Westbrook : Le MVP 2017. Une machine à triple-double, un cataclysme sous enveloppe humaine et tout simplement l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Il détruit plus souvent l’adversaire que son équipe mais il a tout de même cette tendance à faire exploser les siens à un moment ou un autre.

Dennis Schroder : Un meneur remplaçant qui pesait 19 points et 6 passes par match l’an dernier, c’est fort ! Très fort. C’est plus l’attitude de l’Allemand qui suscite les inquiétudes. S’il accepte un rôle comme celui qu’avait Reggie Jackson au Thunder (qui lui-même acceptait mal son statut…), OKC tient vraiment quelque chose. L’équipe tiendra la route quand Russ se reposera.

Raymond Felton : L’avoir en troisième meneur est quand même un bel atout. Surtout pour un si petit rôle.

Arrières – ailiers

Andre Roberson : Le joueur doit d’abord se remettre de sa grave au genou. Mais il était tout de même précieux au Oklahoma City Thunder, même en enchaînant les briques. Sa défense est importante.

Timothé Luwawu-Cabarrot : Le Thunder s’est trouvé un joueur capable de faire du Roberson – en forçant le trait. Le Français est un « 3 and D » potentiel. Sa marge de progression est intéressante et la franchise a tout intérêt à chercher à le développer. C’est là un basketteur athlétique de plus pour l’un des effectifs les plus physiques de la NBA.

Alex Abrines : L’Espagnol évolue dans un autre style que la plupart de ses collègues mais il apporte justement une touche d’adresse extérieure intéressante en sortie de banc.

Terrance Ferguson : 20 ans seulement et des débuts timides en NBA mais du potentiel. C’est un sacré dunkeur et il peut devenir un peu plus que ça.

Paul George : La superstar des « 3 and D » avec de l’aisance en dribble… bref, un vrai joueur majeur en NBA. Son duo avec Westbrook fonctionne bien et il devrait encore plus briller maintenant que les deux compères sont libérés de Carmelo Anthony. Le courant passait bien avec Melo mais ils n’étaient pas compatibles tous les trois ensemble sur le terrain. Parfois, ça marche mieux à deux.

Kyle Singler : Il ne joue quasiment plus du tout. Mais ça reste un bon shooteur à trois-points sur le papier.

Intérieurs

Jerami Grant : Il va pouvoir profiter du départ de Carmelo Anthony pour s’imposer dans le cinq. Le Thunder jouait mieux avec Grant. L’ailier-fort de 24 ans a un profil atypique mais il a séduit la plupart des observateurs.

Patrick Patterson : Il a un peu déçu pour sa première saison au Thunder mais le vétéran apporte sa sagesse dans le vestiaire ainsi que de l’adresse extérieure sur le poste quatre.

Steven Adams : Il doit s’affirmer comme la troisième force d’OKC. Parce que son équipe était quasiment invincible quand il plantait au moins 15 points par match. S’il atteint cette barre, la franchise peut légitimement envisager les finales de Conférence à l’Ouest.

Nerlens Noel : Un sacré back-up sur le poste cinq. Il y a même une belle combinaison possible avec Schroder pour enchaîner les picks-and-roll dans la deuxième unité. Le jeune homme doit faire une belle saison pour décrocher un beau contrat d’ici un an. Il a une revanche à prendre et c’est tant mieux pour le Thunder.

Dakari Johnson : Comme Felton, c’est toujours sympa d’avoir un troisième pivot comme lui. Il y a pire.