Paul George alias « Pandemic P », c’est bon on a trouvé le vaccin

Très maladroit lors du premier tour des playoffs, Paul George commence à trouver son rythme et les Clippers savourent.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Paul George alias « Pandemic P », c’est bon on a trouvé le vaccin

Paul George s’est encore raté en playoffs. Tellement mauvais, enfin, en réalité, plus maladroit que mauvais, qu’il en est devenu une punchline. Un surnom. « Pandemic P ». Une réponse à « Playoffs P », alias qu’il s’était lui-même attribué en référence à quelques belle performances à ce stade de la compétition. Sauf qu’au premier tour, ça piquait sévère pour l’ailier All-Star. Avec une série de trois matches de suite catastrophique entre le Game 2 et le Game 4 contre les Dallas Mavericks : 10 sur 47 (4 sur 25 à trois-points) en cumulé. Une catastrophe.

Il est devenu la risée de la toile. Au point où le joueur a finalement décidé de couper les commentaires sur son compte Instagram. Et devinez quoi ? Et bien ça marche beaucoup mieux pour lui ! Coïncidence ou non, Paul George tourne à 24,6 points, 6,2 rebonds et 4 passes à 49% de réussite aux tirs et 43% à trois-points sur les cinq derniers matches.

Hier soir, PG s’est comporté en patron contre les Denver Nuggets. 32 points pour lui, avec quelques paniers très importants dans les moments les plus chauds de la partie. Exactement ce qui lui ait demandé.

« Il a fait du très bon travail. Il était énergique, nous a menés des deux côtés du terrain. Nous avons juste suivi son exemple », saluait Kawhi Leonard.

C’est évidemment une très bonne nouvelle pour les Los Angeles Clippers. Ils vont avoir besoin de leur deuxième star au sommet de son art pour partir à la conquête du titre. Il faudra d’abord sortir les Denver Nuggets. Mais avec un Paul George aussi appliqué, ça devrait le faire.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest