Playoffs : Ce qu’il faut retenir de la nuit

Vous n’avez que quelques minutes dans les transports ou en déjeunant pour faire le point sur cette nuit de playoffs ? C’est ici que ça se passe.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Vous n’avez pas eu le temps de mater les matches de la nuit et vous n’avez que quelques minutes dans le bus ou en avalant votre sandwich pour rattraper votre retard ? On a sélectionné pour vous ce qu’il fallait retenir des quatre matches de la nuit :
- On savait que Kelly Olynyk ressemblait méchamment à Jay du duo Jay & Silent Bob (les vrais savent). En revanche, on ignorait qu'il était capable de jouer dirty et de placer des clés de bras à vous en déboîter l'épaule. "Persuadé qu'Olynyk a fait exprès et qu'il devrait être sanctionné", Kevin Love risque de manquer au moins deux semaines de compétition et de regarder ses petits camarades se faire marcher dessus par Joakim Noah et Pau Gasol (si Chicago se qualifie bien) dans la raquette. Ce sera l'occasion de voir ce que peut apporter David Blatt tactiquement, lui qui a prouvé plusieurs fois en Europe qu'il avait un temps d'avance sur ses homologues dans ce domaine... - On attendait un duel au sommet entre All-Stars, on a eu droit à la confirmation du talent de John Wall. Kyle Lowry de son côté, n'a pas passé un seul match de cette série lamentable pour les Raptors sans connaitre des problèmes de fautes. La nuit dernière, pour le coup de balai définitif, il a même réussi l'exploit d'en prendre trois plus une technique dans le seul premier quart-temps... On conseille au meneur de Toronto une petite thérapie zen pendant les vacances, ça ne peut pas faire de mal. - JJ "Valbuena" Barea s'est dit qu'il était temps de rappeler à tout le monde qu'il avait l'étoffe pour sortir avec une Miss Univers pour mener le jeu d'une équipe en playoffs. Avec 17 points et 13 passes dans le game 4 remporté par les Mavs face aux Rockets, le Portoricain a fait oublier Rajon "Gone-do" (comme le surnomment désormais les Mavs) et redonné un mince espoir aux fans de Dallas. - Rien ne ressemblait moins au jeu des Spurs que le jeu des Spurs après les deux paniers à trois-points de Kawhi Leonard. Il restait pourtant 2’’30. Mais que de précipitations et de choix non-spuriens... - Cette nuit a prouvé que, aussi talentueux soit-il, les Mavs auraient dû virer Rajon Rondo dès qu’il a insulté Carlisle. Ils ont à peine eu besoin d’un match pour digérer son dégageage. Houston est au-dessus, mais la série aurait été différente... - Après avoir obtenu un doctorat en connerie bête à l'université de New York, JR Smith a décroché celui de la connerie bête et méchante pour ce coup de coude sur Jae Crowder. L'arrière des Cavs devrait rater au moins un match pour avoir voulu jouer tough sans raison. Pouce en l'air pour JR. - Mis à l'amende par la NBA pour avoir critiqué les officiels récemment, Rick Carlisle a décidé qu'il en avait assez de puiser dans son PEL pour payer les travaux de la nouvelle baraque d'Adam Silver. Du coup, il a trouvé une méthode efficace et vieille comme le monde : se mettre un bout de scotch sur la bouche. https://www.youtube.com/watch?v=0IqBXDS3Ioc - Avec 16 points en 17 minutes à 7/8 au shoot, Austin Rivers a presque eu l'air d'un n°10 de Draft, d'une ancienne star de Duke et d'un joueur non-pistonné par son papa. Le fiston a fait taire ses détracteurs en étant l'un des acteurs majeurs du succès des Clippers, même si ses stats sautent moins aux yeux que celles du duo Chris Paul (34 points) - Blake Griffin (20 points, 19 rebonds, 7 passes). - Il a beau dire qu'il n'aime pas ça, Gregg Popovich a encore demandé à ses joueurs de faire faute systématiquement sur DeAndre Jordan pour l'envoyer sur la ligne. Après deux échecs (dont un airball), le pivot des Clippers a été rappelé sur le banc illico par Doc Rivers, bien décidé à ne pas subir les événements. Dans la foulée, les Spurs se sont mis à faire des fautes inutiles et très évitables sur Chris Paul, qui lui s'est régalé dans l'exercice (10/10). C'est certain, le Hack-a-Chris est nettement moins efficace... - A cause de Paul Pierce, Bradley Beal est maintenant insolent avec sa bouche ET balle en main... https://www.youtube.com/watch?v=XSSy1YWSpDM - Quel est le salopard qui a piqué son mojo à Danny Green ? 9/31 à 3 points depuis le début de la série contre les Clippers.

Les résultats

- Sans pitié, Cleveland sweepe Boston : Boston Celtics 93-101 Cleveland Cavaliers - Chris Paul et les Clippers douchent les Spurs : San Antonio Spurs 105-114 Los Angeles Clippers - Les Wizards anéantissent les Raptors : Washington Wizards 125-94 Toronto Raptors - Dallas sauve l'honneur, Monta Ellis en chaleur : Dallas Mavericks 121-109 Houston Rockets
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest