Quai 54 Day 1 : Stars NBA, Spike Lee et gros games

BasketSessionPar BasketSession Publié

La première journée du Quai 54 a tenu ses promesses avec du spectacle sur le terrain, mais aussi autour, avec la présence de 6 stars du basket US.

La 15e édition du Quai 54 a débuté samedi sous un soleil de plomb au pied de la Tour Eiffel. Ça n'a pas pour autant perturbé le spectacle.

Les guests

Les organisateurs n'ont pas trop blagué cette année. Pour cette 15e édition, il y avait du très beau monde aussi en dehors du terrain et dans les tribunes. Evidemment, le moment fort du samedi pour les spectateurs aura été l'arrivée groupée des stars américaines vers 17h45. Dans l'ordre d'apparition, Russell Westbrook, Blake Griffin, Jayson Tatum, Carmelo Anthony, Maya Moore et Kemba Walker ont débarqué à Bir-Hakeim et se sont tous amusés à chauffer un public ravi. Dans la foulée, ils ont participé en tant que juges au Dunk Contest.

Assis courtside, le monstre sacré du cinéma américain et new-yorkais, Spike Lee, était dans la place. On se serait cru au Madison Square Garden et il ne manquait plus que Reggie Miller pour venir chauffer un peu le réalisateur de "Do the right thing" ou "He Got Game".

Sur le terrain

Le niveau de jeu et l'intensité étaient déjà élevés samedi et on imagine que ce sera décuplé dimanche pour les quarts. Il y a en tout cas une couleur très internationale à cette édition, avec cinq des huit qualifiés pour les 1/4 qui viennent de pays étrangers : Der Stamm pour l'Allemagne, Streetopia pour le Brésil, El Palo pour l'Espagne, la Stax pour la Suisse et Midnight Madness pour l'Angleterre.

La Fusion n'a fait qu'une bouchée de Lawsports et le duel entre les frères Albicy a nettement tourné en faveur d'Andrew, l'international français. Comme chaque année, les briscards cette fois coachés par Steed Tchicamboud seront au rendez-vous, avec un quart prévu contre les usual suspects de Midnight Madness. Ce sera plus compliqué pour Hoodmix, qui a bien géré son entrée en matière, mais va devoir se coltiner l'armada brésilienne de Streetopia. Chez nos amis auriverdes, on retrouve des joueurs comme Leandro Barbosa, le champion NBA avec les Warriors en 2015, Scott Machado, qui a porté le maillot des Lakers cette saison ou JP Batista, l'ancien pivot du Mans élu MVP du 1/8e de finale contre les Avengers.

Après s'être défait sur le fil des Camerounais de Ndole pour le match le plus physique (et rempli de trashtalk) de la journée, Le Cartel de Mathias Lessort va défier Der Stamm. Les Allemands et leur virevoltant meneur de poche Cha-Cha ne sont à nouveau pas à prendre à la légère.

"Ndole avait une équipe assez physique que la notre et j'espère que ce sera moins le cas pour le quart de finale. En tout cas, ça fait du bien de retrouver un bon niveau professionnel dans ces matches-là. On prend du plaisir, c'est trop", a confié Jordan Aboudou, du Cartel.

Enfin, on aura droit à un beau duel entre les Espagnols d'El Palo, qui ne payent pas de mine mais jouent formidablement bien, et les Suisses de la Stax, impressionnants contre Lossa et son "White Camer" Nicolas De Jong. La Stax, passée par les qualifications, accusait 10 points de retard dans le money time avant de complètement renverser la vapeur, notamment sous l'impulsion du MVP du match, Nathan "Swiss Khalifa" Jurkovitz.

"Ils nous ont surpris. C'était une équipe qui sortait des qualifications. Ils étaient davantage prêts que nous. Même si on était à +10 à la fin, on savait que c'est du street et que ça peut aller très vite dans un sens comme dans l'autre. C'était ma troisième participation. Je viens pour jouer avec mes amis et ça fait du bien car c'est une parenthèse entre la saison et le club", nous confiant Nicolas De Jong, le nouveau joueur de Pau.

Attention aux Suisses, donc. Mais à cette heure, si on devait miser sur une équipe, on opterait peut-être pour Streetopia...

Le Dunk Contest

Le niveau était bon, mais on n'a pas eu droit à autant de folie que d'autres années. Les difficultés du crack Guy Dupuis ont un peu plombé le rythme du concours et ce sont finalement Isaiah Rivera, Daniel Kabeya et Jordan Southerland qui se sont affrontés en finale. Le Porto-Ricain Rivera a empoché la mise grâce à des exécutions propres et une technique parfaite.

Le programme des quarts de finale du Quai 54

Der Stamm (ALL) vs Le Cartel

Hoodmix vs Streetopia (BRA)

El Palo (ESP) vs La Stax (SUI)

La Fusion vs Midnight Madness (UK)