Gobert et CP3 on fire, D-Wade fait pleurer son ex : ce qu’on a retenu du week-end

On revient pour vous sur ce qu'il ne fallait pas louper ce week-end en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Gobert et CP3 on fire, D-Wade fait pleurer son ex : ce qu’on a retenu du week-end
Il y a tellement de matches, d'actions et d'histoires qui se disputent et s'écrivent chaque soir en NBA qu'il est difficile de garder un œil sur toutes les performances et les anecdotes. Mais notre crew est là pour vous mettre au parfum des infos les plus pertinentes (ou non) du week-end. - LeBron James fait encore à peu près ce qu'il veut sur un terrain de basket. On le pensait plutôt concentré sur le fait d'orchestrer le jeu de son équipe, mais le "Chosen One" peut à l'occasion claquer 44 points sans forcer comme samedi contre Charlotte. Westbrook et Harden auront beau sortir des triple-doubles à la pelle, si Cleveland est 1er à l'Est avec un LeBron aussi dominant, on sait où ira le trophée de MVP... - L'équivalent du but contre son camp au basket illustré par Stanley Johnson. http://www.dailymotion.com/video/x5508kj_le-panier-incroyablement-chanceux-des-sixers_sport - A une époque, un match à 4/16 au shoot pour Carmelo Anthony aurait automatiquement signifié une défaite des Knicks. Désormais, "Melo" peut gâter tout ce qu'il veut, Kristaps Porzingis, Derrick Rose et même Brandon Jennings sont là pour lui faciliter la tâche. "KP" et D-Rose se sont régalés contre les Lakers avec 26 et 25 points pendant que leur capitaine évacuait avec maladresse son embrouille avec Phil Jackson. - Kristaps Porzingis fait 2,21m. Essayez de vous contorsionner comme ça avec deux échasses à la place des jambes pour voir... - Tim Frazier est la preuve vivante que la D-League n'est pas un purgatoire mais un moyen de se faire une place en NBA. Le MVP de la saison 2015 continue de faire de gros dégâts avec les Pelicans et a signé un triple-double en sortie de banc contre Phoenix avec 14 points, 11 rebonds, 11 passes et 5 interceptions. Someone's gonna get paid... - Au calme, les Grizzlies sont en train de doubler tout le monde à l'Ouest avec un backcourt Andrew Harrison-Troy Williams et un ancien de la Chorale de Roanne (JaMychal Green) dans le 5. David Fizdale est un sorcier et Marc Gasol un monstre. Les Warriors, giflés à Memphis samedi, s'en sont rendus compte. - Rajon Rondo pas loin du triple-double lors de la victoire contre les Spurs. Comme d'habitude quand le match est en prime time sur la chaîne nationale. Quelle "attention whore" celui-là... - C'était sacrément jouissif de voir Rudy Gobert maîtriser autant son sujet contre Sacramento et DeMarcus Cousins. En bashant comme il faut "Boogie", il a en plus vengé Joakim Noah, moqué par le pivot des Kings pour sa technique de shoot peu académique... - Chris Paul va peut-être encore se louper en playoffs et finir sa carrière sans jamais atteindre la finale de Conférence, mais ça n'enlève rien au talent fou du type : 20 points et 20 passes contre NOLA samedi sans le moindre turnover, c'est quand même d'une propreté insoutenable... - Les Sixers qui gagnent deux matches de suite à l'extérieur après un an d'abstinence et sans Joël Embiid à Detroit dimanche. On marche sur la tête. Il n'y avait d'ailleurs que 7 000 spectateurs au Palace d'Auburn Hills. Moins que pour un Troyes-Sochaux en Ligue 2 française. Bon, il y avait une tempête de neige dans le Michigan, ça explique pourquoi les gens ont hésité à se déplacer... https://www.youtube.com/watch?v=Zg8Iec-uG_c - Russell Westbrook a mis fin à sa série de triple-doubles, mais le meneur d'OKC a mieux joué face à Boston que lors de ses dernières sorties. Lui qui shootait à 38% ces derniers temps a rentré 14 de ses 26 tentatives (53%) face aux Celtics. C'est de ce Westbrook là dont le Thunder a besoin sur les gros matches à venir. - Dwyane Wade qui plante 28 points contre Miami avec une team de Chicago compétitive. Il a dû ressentir la même chose qu'un mec qui se promène avec sa nouvelle copine super mignonne dans le rue et croise l'ex qui l'a largué 6 mois plus tôt avec 30 kg de plus. Ça a fait la même chose à LeBron vendredi d'ailleurs... - Alexis Ajinça recommence son schéma classique en NBA. L'intérieur français était dans le 5 de NOLA lors des trois derniers matches, mais n'arrive toujours pas à avoir le temps de jeu d'un vrai starter. Douze minutes (7 points et 5 rebonds quand même) sur le parquet, comme la nuit dernière à Phoenix alors que le match va en prolongation, c'est un peu frustrant... - Nouvelle thématique pour les Warriors : ne jouer que sur le dernier quart-temps quand ils ont 10 points de retard, comme face aux Wolves, et se faire des passes dans le dos. http://www.dailymotion.com/video/x5509an_stephen-curry-lache-deux-caviars-a-draymond-green-sur-des-passes-dans-le-dos_sport
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest