R.J. Barrett ne sera pas laissé au repos… encore heureux

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Le coach des New York Knicks David Fizdale n’a pas l’intention de reposer son rookie R.J. Barrett. Ça n’aurait de toute façon pas eu grand intérêt.

R.J. Barrett est le joueur qui a passé le plus de temps sur les parquets depuis le début de la saison. Il a encore disputé 41 minutes hier soir lors de la défaite des New York Knicks contre les Sacramento Kings (92-113). Mais son coach, David Fizdale ne s’inquiète pas pour lui et il n’a pas l’intention de baisser la charge de travail de son rookie.

« Il a un jour de repos demain. Faut arrêter avec ces conneries de ‘load management’. Latrell Sprewell jouait 42 minutes par match. Le gamin a 19 ans. »

Le terme ‘load management’ est maintenant utilisé à tort et à travers et David Fizdale réfute donc cette logique. OK. C’est bien, il se place en coach qui estime que ce sont des conneries. Mais du ‘load management’ n’aurait de toute façon aucun sens pour R.J. Barrett ! Cette pratique a pour but de reposer les superstars afin qu’elle soit en pleine forme et en condition pour aller LOIN en PLAYOFFS. Les Knicks, eux, sont à l’inverse loin des playoffs. Donc Fizdale peut sortir ses grandes formules, personne n’attendait de toute façon à ce que Barrett soit laissé au repos. Au contraire, il faut bien que les supporteurs puissent prendre un peu de plaisir en le regardant jouer.

Par contre, ce serait bête de le cramer dès sa première saison NBA. Le « rookie wall » va faire mal en février.