REVERSE Mook #2, c’est quoi ?

BasketSessionPar BasketSession Publié

Vous le savez désormais, REVERSE a sonné sa révolution et est devenu un Mook. Notre 2ème opus vient de sortir. Mais au fait, c’est quoi ce Mook #2 ?

Après plus de 13 ans d’existence, REVERSE a sonné sa révolution et est sorti des kiosques pour prendre son indépendance vis-à-vis d’un système de distribution de la presse qui n’a plus aucun sens. Il n'est désormais disponible que sur BasketSession et on compte sur vous, après votre formidable accueil, pour continuer à partager l'info !

Au passage, notre magazine est devenu un Mook. Plus gros, plus beau et bien plus qualitatif, le Mook est un bel objet à collectionner dans lequel nous pouvons allez plus loin.

Mais, concrètement, le Mook REVERSE, et notamment ce deuxième numéro, c’est quoi ?

- Le 2ème opus de notre dernier projet, encore plus attendu que la saison 8 de Game of Thrones, la démission de Bruno Génésio et le licenciement de Luke Walton : un mix entre un livre et un magazine sur le plus merveilleux des sports.

- 240 pages d’amour, d’eau fraîche et de défense hardcore.

- Un gros cross skiptomylesque calé à la tendance et à la hype générale pour le spectaculaire et l’attaque à tout-va, avec un beau dossier sur la défense.

- Un « rédacteur en chef exceptionnel » en or : Antoine Diot. Pour la faire courte, on était mené d’un point à quelques secondes de la fin du game, et il nous a délivré la plus belle des assists pour scorer au buzzer. Après avoir eu un magnifique poste 2 scoreur en la personne d’Evan Fournier comme rédac’ chef du #1, on complète, pour ce second opus, la team avec l’un des meneurs les plus altruistes qui soit.

- En plus, ce rédac’ chef exceptionnel - comme vous le verrez dans son entretien - a le même Love of the Game que vous et que nous. Et Dieu Jordan sait qu’on en a, de l’amour du jeu.

- Un nouveau roster dream-teamesque, avec un comité de rédaction spécial composés de fans – célèbres ou non –, journalistes, consultants, influenceurs, joueurs, coaches, etc., pour compléter notre team.

- Un Big Three qui vous parle de la défense comme personne.

- Une revue qu’on a écrit avec une pression de malade tant votre soutien et vos commentaires sur le premier nous ont fait plaisir. Encore merci à tous, la communauté basket est décidément la meilleure !

- L’histoire du plus gros talent français de la génération 1982. Et non, on ne vous parle ni de TP ni de Babac. « Kabu » était plus fort qu’eux, mais vous ne l’avez jamais vu sur un parquet pro. Récit d’une légende à ranger aux côtés de celles de Earl Manigault, Pee Wee Kirkland ou encore Joe « The Destroyer » Hammond.

- Des nuits blanches, un ordi fracassé de rage, des tonnes de junk food et des litres de café pour tenir le coup. Et certainement aussi quelques litres de rhum, non parce qu’il y a des articles, franchement, enfin bref, on vous laisse découvrir.

- Un entretien exceptionnel avec Makan Dioumassi, pur produit de la rue, qui n’a signé sa première licence qu’à 17 ans et qui a fait de la défense un véritable art qu’il a passé sa carrière à peaufiner dans ses moindres détails. Demande à Steve Nash

- Le meilleur investissement que vous pourrez faire cette année. Mieux que les crypto-monnaies, le FOREX, les YouTubeurs qui vous arnaquent avec leurs formations, l’immobilier ou le Livret A. On vous a à nouveau concocté une couv’, des graphismes et des papiers qui vaudront une fortune dans dix ans du côté des collectionneurs. Bref, achetez-en deux ou trois, vous nous remercierez plus tard.

- Surtout avec les lots totalement dingues qu’on vous propose.

- Le meilleur et le plus intelligent moyen de patienter avant le match. Parce que le plus dur avec la NBA, c’est quand même d’attendre sans s’endormir jusqu’au milieu de la nuit pour mater le game.

- Et pour ceux qui se couchent tôt et regardent le match le matin, toutes les études le disent : pas d’écran - téléphone, tablette, ordi ou télé - avant de se coucher, c’est bon ni pour la santé ni pour le sommeil. Il faut lire un bon livre ou un bon bouquin. Chez REVERSE, on pense à ta santé et à ton bien-être. Si tu veux faire de beaux rêves, ce Mook est ce qu’il te faut.

- Peut-être le sujet le plus dingue qu’on ait écrit : Anthony Davis à la sauce mayo ou ketchup façon Burger Quiz. Encore plus surréaliste que du Magritte, Breton, Dali ou le front-office des Knicks.

- Le guide parfait pour les playoffs. Non parce que la saison régulière, c’est mortel, on voit des actions complètement dingues. Mais à partir d’avril, si tu ne veux pas partir en vacances tout de suite, faut sortir les barbelés et les katanas, et « defend the land », comme ils disaient jadis dans une contrée maintenant désertée.

- A vrai dire, les Rockets l’ont lu en exclusivité, et comme de par hasard ils sont devenus l’équipe la plus chaude de la ligue (on niera avoir tenu ces propos quand/si James Harden et Houston retomberont dans leurs travers).

- Du Michael Jordan, parce que le GOAT n’était pas seulement qu’un immense attaquant.

- Ton meilleur ami, avec le ballon ! Ta femme et/ou ton mec te ment ? Ton meilleur pote ne t’a pas toujours dit la vérité ? LeBron t’enfume depuis dix ans ? Pas grave, ball and Mook don’t lie.

- Les défenses les plus marquantes de l’histoire, les plus connues (et trash, coucou les Bad Boys et le Pat Riley post-Lakers) comme celles qui gagnent à le devenir, à l’image de la zone si particulière que déploient Jim Boeheim et Syracuse depuis 40 ans.

- Les souvenirs de défense de nos gars de First Team.

- Une célébration de la communauté basket en France, avec dans ce numéro une plongée dans l’univers des Milwaukee Bucks, avec @BucksFr

- Des histoires folles, comme celles d’un vendeur de maillots à la sauvette devenu l’agent le plus influent de la ligue grâce à sa connexion avec LeBron, ou de cette équipe serbe qui s’est fait une spécialité d’assurer la post-formation délaissée par la France et d’envoyer chaque année un paquet de joueurs en NBA.

- Le retour de Thierry Normandie, qui a enfin accepté de revoir ses prétentions salariales à la baisse et de ne pas financer ses vacances à Pattaya avec le crowdfunding qui a permis de faire vivre ce projet.

- La réhabilitation plus que nécessaire de Chris Bosh, l’éternel incompris.

- Le meilleur moyen de trouver l’amour. Oublie Tinder, happn et les coaches en séduction : bouquiner le Mook dans les transports ou en terrasse augmente de 1200% les chances de se faire aborder par une personne de très grande qualité.