Rip Hamilton : « Les Pistons 2004 battraient les Warriors de KD et Curry »

Pour Rip Hamilton, cela ne fait aucun doute : les Golden State Warriors de Kevin Durant ne feraient pas le poids devant les Detroit Pistons 2004.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rip Hamilton : « Les Pistons 2004 battraient les Warriors de KD et Curry »
Tiens, ça faisait longtemps. Cela faisait longtemps qu'un vétéran retraité n'est pas venu ramené sa fraise au sujet des Golden State Warriors. La franchise californienne, championne en 2015 et vainqueur de 73 matches en 2016, fait peur aux plus anciennes légendes inquiètes à l'idée de passer aux oubliettes dans les livres d'Histoire après la montée en puissance de Stephen Curry, Klay Thompson et consorts. Encore plus maintenant que les Warriors ont recruté Kevin Durant. Mais il y a toujours des anciens prêts à dénigrer la puissance de frappe de Golden State. Le dernier en date est Rip Hamilton, membre emblématique des Detroit Pistons sacrés champions en 2004. Pour lui, son ancienne équipe remporterait un affrontement hypothétique avec les Warriors actuels.
"Il n'y a même pas de comparaison possible. On peut défendre sur chaque position. Chaque mec de notre cinq majeur pouvait défendre sur tous les postes. Nous étions grands et long."
Rip Hamilton marque un point. Les Pistons 2004 avaient sans doute les arguments pour ralentir les Warriors avec Tayshaun Prince, les Wallace (Rasheed et Ben), Chauncey Billups et lui-même. Ce serait une vraie opposition de style. Prince, lui, est déjà resté un peu plus mesuré sur le sujet.
"Tout dépend des règles appliquées. A notre époque, on pouvait toucher les joueurs avec nos mains, c'était plus physique. C'était tellement physique que nos affrontement avec les Pacers (leurs grands rivaux à l'époque) se terminaient dans les 70 ou 80 points. Si on jouait comme ça de nos jours, nous aurions plein de problèmes de fautes parce que nous étions très agressifs en défense."
Tayshaun Prince a bien compris que les Detroit Pistons étaient en adéquation avec leur époque tout comme les Golden State Warriors se sont construits à l'ère du shoot à trois-points. N'empêche, les Golden State Warriors 2016-2017 n'ont toujours pas joué le moindre match de saison régulière qu'ils excitent déjà les neurones des anciennes légendes... Via NBC Sports
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest