Comment James Harden a gonflé Russell Westbrook

Russell Westbrook a beau être l’ami de James Harden, il a été consterné par l’attitude de la star et des Houston Rockets.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Comment James Harden a gonflé Russell Westbrook

James Harden voulait Chris Paul. Puis, lassé, il réclamait Russell Westbrook. Avec insistance. Au point de pousser les Houston Rockets à céder CP3 mais aussi deux choix de draft non protégés (!) pour rameuter l’ami de la superstar dans le Texas. Un an après, Russ a déjà fait ses valises. Transféré aux Washington Wizards après avoir demandé à partir. Alors que s’est-il passé en seulement quelques mois ?

La raison du beef Chris Paul – James Harden finalement révélée

Les langues se délient sur la situation aux Rockets maintenant qu’Harden veut s’en aller. Tim MacMahon, insider ESPN, se lâche dans un papier où il décrit les caprices et les privilèges du joueur. Avec une formule forte pour résumer la situation : « Tout ce que veut James. »

Et ça, ça a particulièrement fatigué Russell Westbrook, comme Chris Paul avant lui. L’ancien MVP se serait plaint de ne pas pouvoir jouer son jeu, du moins avant que Houston opte pour du super small ball au sein duquel il a pu s’exprimer avec brio. C’est surtout la culture des Rockets qui a choqué le meneur All-Star.

MacMahon raconte notamment une séance vidéo retardée parce qu’Harden avait tardé pour faire son test COVID-19. Agacé, RW avait gueulé pour que Mike D’Antoni débute la session… mais le coach rétorquait qu’ils auraient dû recommencer à zéro à l’arrivée de James.

« Rien ne débutait à l’heure. L’avion, le bus… c’est comme une équipe AAU », confie d’ailleurs un ancien membre du staff des Rockets.

Et ça, ça ne fonctionnait pas avec Westbrook, très ponctuel. Bref, les Rockets doivent vraiment se remettre en question. James Harden aussi.

James Harden, passe-droits, tyrannie et caprices ?

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest