Sam Presti explique pourquoi OKC repart de zéro

BasketSessionPar BasketSession Publié

L'Oklahoma City Thunder a appuyé sur le bouton reset cet été. Sam Presti, son General Manager, a tenu à expliquer aux fans ce qu'il s'était passé.

Sam Presti est unanimement considéré comme l'un des General Managers les plus audacieux de toute la NBA. Preuve en est la vitesse à laquelle il a opéré un lifting après la demande de trade de Paul George, se séparant de Russell Westbrook dans la fouleé. Presti a tenu à expliquer à une fanbase dépitée de la tournure des événements pour quelle raison il avait procédé ainsi. Il l'a fait dans un long courrier dont voici des extraits.

"Cet été, l'histoire du Thunder entre dans une nouvelle phase. Ces dernières semaines, nous nous sommes séparés de joueurs qui ont fait les fondations de cette équipes, qui ont représenté notre ville aux yeux du monde, qui se sont sacrifiés pour nous et se sont épanouis à nos côtés. Même si cela a été difficile, je crois que c'était nécessaire compte tenu des circonstances. En disant au revoir au passé, nous avons commencé à définir notre futur. La prochaine grande équipe du Thunder est là quelque part, mais il faudra du temps pour la trouver et de la discipline pour qu'elle soit viable".

Sam Presti a ensuite utilisé la carte du "petit marché" pour expliquer la trajectoire qu'il est obligé de faire emprunter à OKC.

"OKC attend et mérite un succès extraordinaire. C'est ce qui nous motive. Mais je veux être clair et réaliste au sujet de ce processus. Bien que notre ville se soit développée et ait grandi rapidement, Oklahoma City reste le deuxième plus petit marché de la NBA. Si cela peut comporte des avantages, cela pose aussi des défis sur le plan stratégique. Le système fonctionne de telle manière que les équipes basées sur des petits marchés opèrent avec des désavantages significatifs. On ne va pas prétendre le contraire. Cela ne veut pas dire que l'on ne connaîtra pas une réussite exceptionnelle. Nous et d'autres équipes prouvons que l'on peut surmonter cela. Cela signifie simplement que nous devons penser différemment, de manière optimiste et en découvrant nos forces par d'autres moyens".

L'intégralité de la lettre est dans l'Oklahoman, ci-contre.