Steve Kerr compare Kevin Durant à Tim Duncan

Pour le coach des Golden State Warriors, sa star a fait preuve de noblesse en acceptant un salaire moindre pour permettre à l'équipe de se renforcer.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Kerr compare Kevin Durant à Tim Duncan
Les Golden State Warriors ont réussi un sacré coup cet été : ils se sont renforcés, eux qui semblent déjà bien au-dessus du reste de la ligue. Ils ont ajouté Nick Young, Omri Casspi (et Jordan Bell, rookie drafté au second tour) en rameutant tous leurs free agents à l'exception de JaVale McGee. Des resignatures de Shaun Livingston, Andre Iguodala et même David West et Zaza Pachulia - sans oublier le contrat record de Stephen Curry - rendues possibles grâce au salaire "réduit" accepté par Kevin Durant. La superstar a accepté 53 millions sur deux ans. Soit donc 31 millions de moins que ce qu'il pouvait toucher. Pour Steve Kerr, c'est un sacré coup de pouce pour les Californiens.

"Je savais qu'il allait renoncer à de l'argent pour nous permettre de prolonger Iguodala et Livingston. Je ne savais pas qu'il prendrait encore moins. C'est un geste remarquable. Je lui ai dit que ça me rappelait ce que Tim Duncan faisait aux San Antonio Spurs. Il acceptait des salaires moindres pour qu'ils ajoutent un joueur ou deux."

Le geste de Kevin Durant profitera sans doute aux Warriors. Sportivement parlant. La franchise va pouvoir continuer de dominer la NBA. C'est ce que Steve Kerr salue. Mais en agissant de la sorte, KD fait surtout économiser de l'argent à un propriétaire déjà milliardaire qui paiera simplement une Luxury Tax moins salée. Via The Score
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest