Au fait, c’est quoi, une superstar NBA ?

Au fait, c’est quoi, une superstar NBA ?

Parce qu’il est grand temps de rétablir la vérité sur un terme bien trop souvent employé pour décrire les joueurs NBA qui performent.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Analyse
Préc.1 / 3Suiv.

Jamal Murray est un sacré joueur de basket. Spectaculaire, vif, adroit, décisif. L’une des grandes révélations de ces playoffs si particuliers disputés dans la bulle Disney. Une ascension qui lui vaut de nombreux compliments de la part de ses coéquipiers, de ses coaches, des passionnés et bien évidemment des médias. Avec même un nouveau statut, scandé après chaque performance marquante : celui de superstar. Un mot qui plaît en NBA. Mais malheureusement employé un peu à tort et à travers par tout le monde, nous les premiers.

Ça créé parfois de la confusion. Sous-coté, surcoté, tout est souvent une question de perception, de regard, mais aussi de langage. Forcément, un joueur peut paraître plus beau qu’il ne l’est vraiment si chacun répète en boucle que c’est une superstar. Ça ne concerne pas forcément Murray mais une quantité astronomique de débats menés sur la toile ou ailleurs par les amateurs de basket US. Parce qu’après tout, le terme est très abstrait. Alors essayons de le clarifier. De le définir.

Une superstar, c’est quoi ? De notre point de vue, cette catégorie devrait être réservée aux joueurs capables de porter une équipe vers le titre en étant la première option. Attention, ça ne veut pas dire qu’ils gagneront seuls. Personne ne le fait. Mais il faut vraiment se concentrer sur ces basketteurs qui sont les patrons de leur formation. Même si établir une telle liste repose bien entendu sur une forte part de subjectivité.

Pourquoi c’est important de faire cette distinction ? Et bien, si l’on reste attaché à la définition de « joueur capable de porter une équipe vers le titre en étant la première option », ça devrait faciliter la présentation des franchises favorites chaque saison. Seules celles qui disposent d’une superstar peuvent aller au bout. Et il n’y en a donc pas tant que ça. Murray ou Devin Booker sont d’excellents scoreurs mais aucun des deux ne semble en mesure d’endosser un tel costume pour chercher une bague – même s’ils étaient soudainement mieux entourés.

Les neuf vraies superstars de la NBA

NBA LAKERS Lebron james Anthony davis

LeBron James (Los Angeles Lakers)

La plus évidente. Le premier nom qui vient en tête en tout cas. Parce que le King représente absolument tout ce qui définit une superstar, même au-delà de notre positionnement. Il est l’un des meilleurs joueurs du monde. Après, à quel place exacte, à chacun ses classements mais il paraît difficile de l’écarter du top-3. Un basketteur extrêmement populaire, charismatique, respecté. Un produit marketing hors norme. Mais donc, d’abord, un super joueur de basket. Même à 35 ans et après 17 saisons dans la ligue.

S’il partage aujourd’hui le statut de première option avec Anthony Davis, nul doute que LeBron James est toujours en mesure de mener une équipe vers le titre avec les bons joueurs autour de lui.

Kawhi Leonard (Los Angeles Clippers)

Les playoffs et les finales 2019, ça vous dit quelque chose ? Ils suffisent à servir de preuve des incroyables capacités de Kawhi Leonard.

Anthony Davis (Los Angeles Lakers)

Sa place ici pourra faire grincer quelques dents, celles de ceux qui rappelleront qu’il n’a jamais su porter les New Orleans Pelicans au-delà d’un second tour de playoffs. Mais la tâche n’était clairement pas aisée avec les décisions parfois (souvent) douteuses du management en Louisiane. Alors, oui, A.D. profite de la présence de James aux Lakers – et inversement. Mais imaginez une équipe avec Davis, entouré de Kyle Lowry et Pascal Siakam. Ça peut jouer le titre, non ? Pour nous, l’intérieur de 27 ans atteint peu à peu le meilleur niveau de sa carrière et il a clairement les épaules pour assumer ce statut de première option d’un candidat au titre.

Lire la suite
Préc.1 / 3Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest