Tony Parker accuse son ancien coach d’avoir fait chuter la cote de Théo Maledon

Théo Maledon aurait dû être pris au 1er tour selon Tony Parker, qui a un coupable très clair en tête : son ancien coach à l'ASVEL.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Tony Parker accuse son ancien coach d’avoir fait chuter la cote de Théo Maledon

Théo Maledon fera sauf surprise ses débuts en NBA avec Oklahoma City cette saison. Le Thunder a un groupe très jeune et semble être en mesure d'offrir du temps de jeu au jeune international français. Drafté en 32e position par OKC, Maledon a vu sa cote chuter au fil des semaines, pour finalement passer de lottery pick potentiel à joueur de début de 2e tour. Rien de dramatique, tant que l'objectif est atteint et qu'il fait partie d'un projet solide.

Néanmoins, du côté de l'ASVEL et de son président Tony Parker, il y a un peu de colère et d'amertume autour de la manière dont Théo Maledon a dû se préparer pour ce changement de cap. Le principal responsable selon Parker : Zvezdan Mitrović, l'ancien coach rhodanien aujourd'hui à Monaco.

C'est ce que l'ancien taulier des Bleus a expliqué dans un entretien avec L'Equipe.

NBA Draft 2020 : tous les picks et tous les moves

"Il (Mitrovic) a clairement tué Théo Maledon. Théo et sa famille lui en veulent. Il l'a mis sous l'éteignoir pendant énormément de matches où des GM de NBA étaient là et partaient avant la fin après être venus du bout du monde pour voir Théo. À cette époque, la cote de Théo est dans le top 10, comme Killian Hayes (drafté n°7) et ce n'est pas normal qu'un joueur comme ça ne soit pas drafté au premier tour.

Il ne le faisait jamais jouer l'année dernière. La façon dont il l'a traité, ça lui a coûté une place au premier tour. Un joueur comme ça aurait dû être top 10. Je lui disais qu'il fallait le faire jouer, respecter les plans du club".

L'ASVEL et Zvezdan Mitrovic sont toujours engagés dans une procédure judiciaire, ce dernier réclamant un million d'euros au club pour licenciement abusif. Pour le cas Théo Maledon, Tony Parker et l'ASVEL récupéreront l'indemnité de transfert (600 000 euros, NDLR), si le contrat du meneur rookie devient garanti. C'est tout le mal qu'on lui souhaite.

Draft NBA 2020 : Les gagnants et les perdants de la nuit

 

Crédit photo : F. Blaise

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest