Tony Parker, le meilleur shooteur à 3 points de la NBA !

Tony Parker affiche actuellement le meilleur pourcentage de réussite à 3 points de toute la NBA (avec au moins un tir réussi par match), un accomplissement pour le français.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Tony Parker, le meilleur shooteur à 3 points de la NBA !
À 32 ans, Tony Parker parvient encore à nous étonner. Sans faire de bruits, le meneur des San Antonio Spurs réalise un très bon début de saison avec 16,8 points et 5,2 passes décisives et il est le principal artisan de la très bonne série de sa franchise (7 victoires lors des 8 derniers matches). Comme toujours, le français excelle par ses pénétrations et sa vision du jeu, mais il a ajouté une nouvelle arme à sa panoplie : le tir à 3 points. Tony Parker affiche actuellement le meilleur pourcentage (63,6%) de réussite à 3 points de toute la NBA (avec au moins un tir réussi par match) devant Courtney Lee et tous les spécialistes du genre. Interrogé à ce sujet, il a confié qu'il s'était fixé l'objectif de s'améliorer dans ce domaine lors de l'intersaison :
"J'ai eu un bon début à Dallas et j'ai construis à partir de là. Avant la saison, j'ai tenté de cherche des sources de motivation, des objectifs avec Chip (Engelland, spécialiste du shoot) et on s'est dit que j'allais tenter le 50-40-80. J'ai shooté à 50% plusieurs fois dans ma carrière, mais j'étais à 37% à trois points l'an dernier, donc je me suis dit 'ok, on va faire de ça un objectif'. Quand tu gagnes beaucoup, il faut chercher des motivations supplémentaires, c'est un bon challenge", a expliqué Tony Parker sur le site officiel des Spurs.
Grâce à Chip Engelland, Tony Parker a donc décidé de bosser sur son tir cet été et visiblement le travail porte ses fruits puisque le français est particulièrement adroit cette année : 51,5% (tirs) - 63,6% (3 pts) - 80,5% (lancer-franc). Pour le meneur, la clé de la réussite c'est de ne jamais perdre de vue qu'une progression est possible, peu importe l'âge ou les succès :
"On peut toujours s'améliorer, au niveau de son jeu sur certains détails, c'est pour ça que ce sport est tellement amusant. On peut toujours faire plus, on peut toujours devenir plus fort."
Tony Parker en est le parfait exemple cette saison. Après un été studieux malgré son absence en équipe de France, le meneur démontre match après match qu'il reste l'un des meilleurs à son poste en NBA. Et en plus maintenant, il est régulier à 3 points...
Afficher les commentaires (28)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest