Vers un rythme totalement démentiel de matchs la saison prochaine en NBA ?

Afin de ne pas trop s'éloigner de son calendrier de base, la NBA a prévenu les franchises que la saison 2020/21 pourrait être condensée.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Vers un rythme totalement démentiel de matchs la saison prochaine en NBA ?

Cette interruption de plus de quatre mois de la NBA aura de grosses répercussions. Tout d'abord par cette fin de saison qui se jouera dans un cadre unique à DisneyWorld, sans public. Ensuite, par l'économie qui va impacter tout l'environnement. On prévoit par exemple une baisse significative du salary cap pour compenser le considérable manque à gagner. Et pour finir, par le calendrier. Le fait de reprendre cet exercice le 31 juillet va nous emmener jusqu'au 12 octobre en cas de Game 7 lors des NBA Finals. Il y aura ensuite la Draft, la Free Agency et une reprise du training camp. Le tout en l'espace de 6 à 8 semaines.

Rien n'a encore été officialisé, mais il est hautement probable que l'on démarre la saison NBA 2020/21 fin décembre ou début janvier. Reprendre à une telle période, dans un calendrier dit normal, pousserait donc chaque équipe à disputer entre soixante et soixante-dix rencontres. En 2012, lock-out oblige, il y avait seulement eu 66 matches au programme. Sauf que cette fois-ci, la NBA n'a pas l'intention de raccourcir quoi que ce soit.

Le GM des Hawks, Travis Schlenk, a ainsi expliqué, au cours d'une entrevue téléphonique avec certains médias dont ESPN, que la ligue avait en tête de condenser la saison prochaine. Le but, rester au maximum dans le calendrier prévu. C'est à dire des playoffs mi-avril, des NBA Finals et une Draft en juin, une Free Agency en juillet et un training camp fin septembre.

Si tel était le cas, ce serait un sacré retour en arrière vu le travail fourni ces dernières années pour alléger le calendrier. Depuis le début de son mandat, Adam Silver a avancé le calendrier de deux semaines, réduit au maximum les back-to-back, et supprimé les quatre matches en cinq jours. Les équipes pourraient donc avoir, avec un exercice NBA condensé, des back-to-back-to-back (to-back ?) de manière régulière. Autant dire que les staff médicaux vont tripler et que le load management sera plus que jamais mis en avant (verra-t-on Kawhi Leonard avant les playoffs ?). Le tout dans des salles potentiellement vides...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest