Quand Vince Carter, plein de classe, laissait sa place à Michael Jordan au All-Star Game

Nommé dans le cinq majeur de la Conférence Est pour le All-Star Game 2003, Vince Carter a préféré  que Michael Jordan débute la rencontre.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quand Vince Carter, plein de classe, laissait sa place à Michael Jordan au All-Star Game

Vince Carter est arrivé en NBA en 1998, juste après le deuxième départ à la retraite de Michael Jordan. La ligue et ses passionnés se cherchaient un nouveau chouchou. Et VC est immédiatement devenu l’une des icônes du basket. Scoreur aérien, capable d’envolées extraordinaires, l’ailier passé par North Carolina a de suite été présenté comme l’un de ses successeurs de Sa Majesté. Puis Jojo est revenu à la compétition, encore une fois. Pour un énième baroud d’honneur. Deux saisons avec les Washington Wizards.

Superstar des Toronto Raptors, Carter était alors l’un des joueurs les plus populaires de la planète. Et même le plus populaire si l’on se fie aux votes pour le All-Star Game. Il a été plébiscité par les suffrages. Mais il vivait mal le fait de passer devant MJ, dont c’était le dernier match des étoiles en 2003.

« J’ai donné ma place à Michael, qui n’a cessé de refuser tout au long de la journée. Puis il a finalement accepté et il a planté ce fadeaway mythique », raconte le vétéran, fraîchement retraité depuis l’arrêt de la saison en cours pour les Atlanta Hawks.

Michael Jordan a finalement joué 36 minutes dans la peau d’un titulaire. Mis à l’honneur, il a tenté 27 tirs mais pour seulement 9 réussis, et 20 points. Il a tout de même failli inscrire le game winner. Un panier en fadeaway, le fameux, sur la tête de Shawn Marion. Mais la Conférence Ouest a égalisé dans la foulée avant de l’emporter en prolongation.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest